Vivre le Sacré sur Terre | Eveil et Bien Être

Télécharger/Imprimer ce texte

« Soyez pleinement accueillis, que vous puissiez vous ouvrir, que vous puissiez recevoir  la lumière, qu’elle puisse venir jusqu’à vous, au maximum de votre incarnation, dans les corps les plus proches, dans les corps qui en ont le plus besoin. Je suis Emmanuel que cette période christique puisse vous envelopper de sa lumière, de ses énergies, que chacun d’entre vous ainsi que tous les êtres, que vous voudrez bien mettre dans cette lumière soient accueillis également. Que ces moments soient pour vous, soient pour eux, que ces instants passés ensemble puissent vous rassembler, vous faire ressentir cette unité, ce lien entre chacun. Qu’il en soit ainsi.

Alors commençons par augmenter la vibration de votre cercle, commençons par élever, par vous élever, par permettre à ce que vos corps s’expansent, que vous puissiez ensemble atteindre des plans vibratoires suffisamment élevés qui vont venir vous compléter, qui vont venir s’assembler, qui vont venir vous dispenser, vous partager les fréquences, les enseignements, les informations contenus dans l’énergie. Que chaque partie de vous puisse bénéficier de ces moments, de ces fréquences et que, bien sûr le tout soit donné au collectif, soit donné à tous les êtres dans le besoin.

Nous prendrons quelques instants pour évoquer ce que vous avez vécu, ce que votre région, ce que les êtres de votre région ont vécu dans ces instants difficiles, dans ces instants de bouleversement où en un instant le choc s’installe en chacun. Que vous puissiez comprendre que la vibration la plus sombre, la plus difficile à supporter en son seing contient la lumière, que vous puissiez aussi comprendre qu’il ne s’agit pas et en aucun cas de punition divine. Votre région abrite encore dans différentes strates vibratoires, des mémoires qui n’ont pas été encore guéries, qui n’ont pas été malgré qu’elles aient été nommées, qu’elles aient été visitées, ne sont pas suffisamment remontées à la surface, n’ont pas encore permis cette fluidité qui permet la guérison.

Lorsqu’il y a un impact, lorsqu’il a un choc les fréquences ont tendance à se crisper, à devenir, à s’agglomérer, à former quelque chose de dur que ce soit dans l’individu, que ce soit au niveau collectif, dans les lieux, dans les égrégores qui alimentent, qui soutiennent les populations et les êtres vivants. Alors votre région de par son passé rempli de chocs, beaucoup d’êtres ont souffert, beaucoup en lien avec l’identité, avec l’appartenance, beaucoup de perte de repères, beaucoup d’individus qui ont perdu leurs proches, leurs familles, qui ont été marqués dans leurs corps, le corps physique et tous les autres corps. Et faute d’avoir pu être suffisamment parlés, verbalisés et pris en charge, beaucoup de ces émotions, beaucoup de ces chocs, beaucoup des ces turbulences se sont cristallisées, se sont endurcies, se sont oui matérialisées, ce qui fait que votre région est encore une région qui a besoin de s’ouvrir, qui a besoin de dépasser les chocs, de dépasser ce qui est emmuré. Non pas par négligence, non pas parce que les êtres ne sont pas capables mais il y a encore de la protection, il y a encore de la méfiance et beaucoup de souffrance. Ce qui s’est passé avait pour vocation, au-delà de l’expression, de la souffrance et du désespoir, au-delà de cette expression individuelle, avait, a eu pour conséquence de faire ressurgir, d’imaginer cette carapace qui est tout autour des mémoires et qui fait que l’accès est dur et difficile de fissurer cela.

Vous pouvez ressentir en vous, vous pouvez quand vous êtes à l’écoute des uns et des autres percevoir l’onde de choc, que ça été pour chacun et pour certains êtres qui ont été concernés par le passé, pour certains êtres plus jeunes mais dont les membres de la famille ont souffert dans un passé difficile de conflits, de guerre, cela a ravivé, cela va permettre la guérison, va permettre de remettre en mouvements ce qui s’est figé, ce qui a été depuis trop longtemps tu. Il va falloir du temps, il va falloir et cela est souhaitable que chacun revisite en lui ce que cette onde de choc a  provoqué, ce qu’elle vient titiller, ce qu’elle a pu aussi fissurer dans vos propres défenses, dans vos résistances, dans vos carapaces. De comment ça s’est mis en mouvements en vous, quelles sont les émotions, quelles sont les pensées, qu’est-ce qu’il y a à prendre, qu’est-ce qu’il y a à rajuster dans ce que vous avez vécu et traversé.

Le collectif va cheminer avec cela, il est souhaitable pour tous les êtres en chemin, tous les êtres dans une certaine conscience qu’il n’y ait pas d’extrême, il n’y a pas de punition, il n’y a pas de hasard, vous le savez très bien les énergies de mêmes fréquences s’attirent, s’assemblent. C’était le moment, c’était le juste temps pour cette région et sa population d’accepter de regarder en face la douleur, celle qui a été accumulée, celle qui a été depuis si longtemps présente, celle qui continue à se véhiculer de génération en génération parce que les souvenirs n’ont pas été épurés, n’ont pas pu l’être. Alors encore une fois, ce n’est pas une punition, ce n’est pas parce que les êtres sont mauvais ou ont fait quelque chose de mal ou de terrible, en aucun cas. Vous avez vécu l’expression du désespoir, l’expression la plus sombre, une des plus sombres possibles d’un individu, qui par ses gestes dramatiques a enlevé la vie, a  blessé, a meurtri un nombre considérable d’êtres et par ses gestes si terribles va permettre l’ouverture, l’ouverture d’un nombre considérable.

Il va falloir, il va vous falloir les projeter au-delà, il va falloir vous installer dans votre lumière et dans votre divinité pour ne pas en sortir, regardez cela avec du recul, avec toute la lumière possible, non pas pour excuser dans le sens de rendre cela léger et pas important, ce n’est pas ça, c’est aussi de se dire au niveau collectif des êtres qui arrivent dans une telle souffrance et qui pour se libérer de cette souffrance passent à l’acte de cette manière. Qu’est-ce qu’il est envisageable, qu’est-ce qu’il est possible au niveau collectif de faire ? Parce que des êtres dans cette souffrance il y en a une multitude et vous êtes, somme toute dans un pays de possibilités, dans un pays de relative liberté, dans un pays où il y a un système de protection qui est quand même conséquent lorsque nous comparons à d’autres, d’autres nations. L’expression individuelle reste bien sûr l’expression individuelle, mais n’oubliez pas qu’elle est en même temps le résultat et le fruit de ce que le collectif a proposé, de ce que le collectif contient comme pensées, comme valeurs, comme solutions, comme jugements.

Il y a un ensemble de facteurs à prendre en charge, alors sachez que tous les êtres concernés, que ce soit  les êtres qui sont décédés, que ce soit les êtres qui sont blessés, puis tous les autres êtres qui ont été de près ou de loin impactés par cette onde négative, sombre sont pris en charge. Que vos guides, les êtres de lumière s’activent auprès de chacun, afin de permettre que ces fréquences qui habitent encore vos enveloppes puissent produire quelque chose, que vous puissiez en faire du positif, que vous puissiez intégrer d’une manière à trouver le plus, à trouver la lumière. Les êtres les plus élevés consciemment dans la conscience puissent au delà de tout l’aspect sombre percevoir la lumière et c’est ce qui vous est demandé. Ne pas venir, ne pas venir encore gonfler toutes les thèses, en aucun cas alimenter les extrêmes, restez dans vos cœurs, restez le plus près possible de votre intérieur et vous aurez les messages de vos guides et vous aurez et vous saurez ce qu’il est prévu pour chacun d’entre vous, ce que ça va vous faire travailler, ce que vous allez guérir à travers cela. Chacun a été à sa place, il n’y a pas des âmes qui  se sont trouvées au mauvais endroit, ont été impactées, touchées, blessées ou ont perdu la vie parce qu’elles se trouvaient au mauvais endroit.

Non, non, chaque âme a été préparée, chaque âme a été prévenue de ce qui allait arriver, ne confondez pas les âmes et les personnalités, certains êtres ont eu l’impulsion très, très forte qu’il fallait absolument être sur le lieu, pourquoi ce jour là, pourquoi cette heure là, sans savoir elles ont eu besoin d’être à cet endroit. Chaque être présent de près ou de loin a reçu ce qu’il devait recevoir de cette onde qui par sa force, par sa violence a traversé tous vos corps et en même temps fissuré bons nombres de carapaces. Nous vous demandons pour le bien de chacun de vous appuyer sur cela, il ne sert à rien de vouloir rejeter la faute sur un tel ou un tel, ce qui est arrivé a sa justification dans des plans supérieurs et a sa raison d’être aussi bien individuellement que collectivement. Sachez que tous les êtres et ayez cette certitude au fond de vous que tous les êtres ont été pris en charge, toutes les âmes concernées ont à leur côté le soutien nécessaire. Il est, il est vrai et nous le disons, toutefois regrettable de devoir en arriver à des situations de la sorte pour pouvoir faire avancer l’humanité.

A une période plus ancienne, c‘était des conflits armés plus conséquents qui avaient cette fonction de faire avancer les consciences, d’ouvrir les consciences, de par le choc, c’est-à-dire que la noirceur, l’ombre de par ses œuvres destructrices se mettait au service de la Lumière pour faire progresser collectivement un nombre important d’êtres. Avec l’évolution, les progrès, l’évolution des consciences de nombreux êtres qui se sont mis en chemin vers leur intérieur, en route vers leur intérieur, à reconnaître le sacré en eux, a respecter la Vie. Les conflits armés, c’est moins important, sont dans une zone, encore dans certaines zones sur votre planète où  il n’y a pas encore le même besoin, la même urgence à retrouver l’individu sacré mais cela est en route. Nous ne disons pas qu’il est nécessaire, qu’il y ait des gestes meurtriers pour faire évoluer les consciences, nous en faisons simplement le constat, qu’une fois que cela a lieu il y a des progrès, il y a des ouvertures, il y a des remises en question chez chacun.

Nous aimerions et nous vous souhaitons de tout cœur que vous puissiez trouver comment faire autrement, nous rappelons qu’il est indispensable pour chacun de faire sa part du travail, qu’il est indispensable pour chacun de continuer à se nettoyer, de continuer à rechercher les zones qui ne sont pas encore guéries, parce que par l’attraction des fréquences, des énergies qui se rassemblent, lorsqu’elles sont similaires un plus un, plus encore tous les autres à un moment donné, le collectif attire un grand réservoir de lumière ou un grand réservoir d’ombre. Plus vous continuerez à vous épurer, à avoir cette préoccupation de votre transparence, à avoir cette priorité de vous dire que vous êtes des êtres de lumière incarnés et que vous souhaitez à chaque instant vivre le sacré sur terre, plus vous serez nombreux à être ainsi, plus les ouvertures de conscience se passeront autrement. Il ne sera plus nécessaire de vous provoquer du mal pour trouver le bien, même si les termes de mal et de bien ne sont pas les plus appropriés, juste pour que cela vous parle et vous fasse image.

Il y a tellement, tellement d’autres possibilités alors que dans ces failles qui ont été provoquées par ces ondes de choc que vous puissiez maintenant recevoir les énergies christiques, que vous puissiez encore davantage profiter de cette période qui arrive pour vous mettre dans vos cœurs, recevoir, ressentir, partager le maximum de lumière, les uns avec les autres. Pour que vous puissiez vous obliger lorsque vous sentez que vous descendez un petit peu de vibration vous obliger à rester dans des pensées positives, à être dans le cœur avec les uns, les autres, c’est que les fréquences, les énergies christiques seront amplifiées,pour votre région parce que la terre a été touchée, l’humanité a été touchée et tous les êtres vivants en liens avec cet évènement ont été touchés et que plusieurs corps subtils de votre terre à cet endroit ont été impactés. Là aussi ça va permettre à ce que des rigidités, à ce que trop de certitudes, trop de vérités s’affinent, soient renouvelées, soient modifiées, que ce soit plus souple, plus fluide et que vous puissiez en bénéficier.

Alors ne soyez pas dans la condamnation facile, il est toujours regrettable et triste de devoir semer la tristesse, la douleur, le chagrin pour faire bénéficier le collectif de d’autres fréquences. Sachez que tous les êtres qui ont perdu la vie, ont dans cette épreuve guéri, vont pouvoir accéder les uns et les autres à d’autres plans de conscience. Là aussi il n’est pas, il n’est vraiment pas juste de dire que ces êtres ont mérité, que ce soit un rééquilibrage karmique ou autre, ça n’a aucune importance. Ils sont maintenant et ils vont l’être pour ceux parce qu’ils ne sont pas encore prêts, mais pour ceux qui le seront le plus tôt possible ils seront accueillis, ils seront soignés, pris en charge et passeront dans une vibration supérieure. Par l’acceptation de leur destin, ils vont permettre à ce que un grand nombre d’âmes incarnées progressent, se remettent en question, s’interrogent, ressentent les émotions en elles, soient davantage solidaires, davantage proches les uns des autres.

Il y a eu un mouvement, un très beau mouvement de solidarité où les uns et les autres vous, vous êtes inquiétés, vous vous êtes mis en pensées, en émotion, mis à la place des êtres que vous connaissez ou pas et vous avez pu grâce à cet évènement ressentir le maillage, les liens qui unissent tous les êtres vivants. Cela est suffisant pour progresser, il n’y a pas après à mettre le mental, il n’y a pas après à élaborer des théories, la plupart sont fausses, il n’y en a pas besoin, ce qui est important pour vous c’est ce que vous avez vécu, ce que vous avez ressenti, ce qui s’est passé en vous. Et qu’est-ce que vous allez en faire, quelle motivation, quelle ambition vous avez pour vous, individuellement quelle motivation, quelle ambition vous avez pour le collectif  pour faire progresser votre société, pour faire progresser votre région, faire progresser l’humanité sur terre ? Tout est imbriqué, les corps des uns et des autres, tous ensemble puisque vous n’êtes qu’un  et de par cet évènement vous pouvez et vous avez pu ressentir le UN.

Il est inutile également de s’en prendre à l’ombre parce que l’ombre si elle est présente, elle a des raisons d’être présente, c’est qu’elle a été attirée, c’est qu’elle a été progressivement, au fur et à mesure des jours, des mois et des années implantée, nourrie. C’est ainsi, c’est ainsi, nous aimerions pouvoir vous dire que c’était la dernière fois, nous aimerions pouvoir vous rassurer, vous dire que l’humanité a compris et que c’est terminé, que la conscience moyenne est suffisamment élevée pour ça n’arrive plus. Oui, alors nous allons, nous allons ensemble profiter de cette communication pour amener le maximum de ces énergies christiques, que vous puissiez d’abord en bénéficier, que vous puissiez par ces énergies, ressentir le Christ en vous, qui par sa bonté, son amour inconditionnel vous enveloppe, vous rassure, vient poser ce baume lumineux sur les parties de vous qui ont eu peur, qui ont eu mal, qui ont été déstabilisées, que ce soit par cet évènement ou par d’autres.

Que vous puissiez accueillir toutes ces fréquences, vous autoriser à les recevoir, à faire le plein à l’intérieur de vous, même si vous ne savez pas quelle partie de votre être en a besoin, d’accueillir, d’accueillir et de laisser vos corps parce qu’ils savent où ils en ont besoin. Alors ouvrez grand vos cœurs, que ces fréquences puissent passer, que ces fréquences puissent se répandre, d’abord pour vous, qui avez choisi de les recevoir, qui avez choisi de par votre incarnation de porter la lumière pour les autres, de les éclairer par vos compréhensions, par votre cheminement, par les efforts constants que vous faites pour évoluer, pour progresser, pour comprendre. Alors recevez, que s’installe cette paix du cœur, que s’installe ce désir de partager avec l’autre, d’aller chercher ce qu’il y a de plus beau, de plus pur, de plus léger, d’aller chercher ce qui unit, ce qui rassemble, ce qui porte, ce qui vous porte dans l’existence. Et nous rappelons l’importance de vivre l’instant, c’est en vivant l’instant que vous allez pouvoir recevoir et donner le plus, lorsque vous, vous projeter dans le futur avec des pensées positives, il y a de la déperdition, de la perte d’énergie, de force. Vivez l’instant, que ce soit un instant agréable, que ce soit un instant moins confortable, vivez ce qu’il y a à vivre et si vous êtes entièrement dans l’instant vous avez toutes vos forces avec vous.

Vous respirez profondément, vous recevez également les énergies de la Mère Divine, là aussi, accueillez ses fréquences, cet enveloppement pour tout ce qui est, tout ce qui vit en vous, à travers vous, dans la simplicité, d’accueillir la vie, toutes les manières qu’elle a de se rappeler à vous, de s’exprimer à travers vous ou à travers vos corps. Tout ce qu’elle vous amène comme évènements, comme situations, que vous puissiez ressentir la présence de la Mère Divine, son soutien, son dévouement pour chacun d’entre vous, pour tous les êtres vivants. Vous respirez profondément, ressentez bien votre assise, que toutes les fréquences que vous recevez vous puissiez les amener dans le corps physique, profondément dans le corps physique, que ça ne nourrisse pas simplement vos corps subtils. Donc amenez ces fréquences par votre respiration, votre intention dans le corps physique et le plus possible vers la partie inférieure du corps physique, que l’éclairage soit total et complet, pas simplement une partie de vous, pas simplement la partie de vous qui attend  avec impatience mais aussi peut-être celle qui résiste, celle qui n’est pas encore complètement ouverte, celle qui vit encore des peurs, des appréhensions.

Vous respirez profondément, remettre de la fluidité dans les parcours, dans les vécus, c’est ce qui se passe à cette époque, regardez ce que vous vivez, cette colère qui gronde, ces mécontentements, ces expressions de violence, de dureté, tout ce qui a pu s’accumuler, tout ce qui a pu être condensé, tout ce qui a pu au fur et à mesure se construire pour qu’à un moment donné il y ait cette expression, c’est le début de la guérison revenir à ce qui est fluide, faire circuler. Alors au maximum l’expression est encouragée qu’elle soit la plus équilibrée possible. Ce qui est caché, ce qui est camouflé, ce qui est refoulé, que ce soit individuellement dans vos histoires, dans vos souvenirs, dans ce que vous portez en vous, que ça soit collectivement au niveau des nations ou des différents règnes, des civilisations à un moment donné ressurgit parce que le poids est trop lourd, parce que à un moment donné c’est trop conséquent et il va falloir libérer cela, l’idéal étant de libérer au fur et à mesure.

Alors quand cela vous concerne, quand vous ressentez, qu’il y a quelque chose, que vous avez quelque chose en travers de la gorge ou que vous n’arrivez pas à digérer, votre corps sait parfaitement vous l’exprimer, sait parfaitement vous le montrer n’attendez pas. N’attendez pas qu’il y ait encore d’autres situations, d’autres évènements, d’autres causes qui viennent encore alourdir, empêcher la fluidité, empêcher votre expression équilibrée, vous rendre triste, malheureux, vous faire souffrir. Prenez cela en charge le plus rapidement possible, de plus en plus il y aura des choses, des mémoires, des souvenirs, des histoires qui vont remonter à la surface pour le bien de chacun, de gros nettoyages dans les lignées, là aussi n’ayez pas peur d’affronter ce que les uns et les autres ont vécu. Chacun dans une même famille a un ressenti différent, a une version de l’histoire qui est différente, mais chacun a besoin d’être entendu, de mettre cela en lumière, d’être libéré de ce qui a été vécu, ce n’est pas forcément des évènements dramatiques mais des évènements qui pèsent, des évènements suffisamment conséquents pour déterminer le vie de l’adulte, pour l’obliger ou du moins le conduire à faire certains choix, à prendre certaine décision.

Alors plus vite c’est parlé, plus vite c’est mis en conscience, plus vite vous prenez en charge la partie de vous qui souffre, plus vite vous êtes libre de votre destin, libre dans vos décisions vous n’êtes pas obligé de prendre des décisions, de faire des choix de vie à cause de vos blessures et de vos souffrances. Regardez en face, ouvrez les yeux, acceptez parfois sur le moment, c’est un peu inconfortable, c’est souvent l’ego qui en prend un coup, l’orgueil ou vous pouvez avoir de la culpabilité, des regrets, mettez tout cela dans la lumière. Prenez, mettez-vous dans la conscience la plus élevée que vous pouvez tenir et allez chercher en vous la partie qui souffre et prenez-la dans vos bras, prenez-la dans vos bras, c’est vous, c’est une partie de vous. Vous verrez que déjà par vous-même en agissant ainsi vous allez vous alléger, vous allez commencer à vous accepter tel que vous êtes et à vous aimer. L’être humain souffre parce qu’il ne s’aime pas et il trouve toujours quantité de raisons pour ne pas s’aimer.

Il va falloir vous enlever de la tête qu’aimer c’est mal, il va falloir déprogrammer. Vous avez tellement l’habitude de la souffrance, de comment elle fonctionne, de comment c’est, qu’il y a de la résignation, c’est ainsi, il y a de la fatalité, non, non vous êtes en mesure, vous êtes en capacité de vivre autre chose, de vivre autrement. Ramenez l’équilibre en vous, peut-être qu’il n’est pas possible aux jours d’aujourd’hui de tout mettre dans la lumière spontanément, faites-le par étape en étant dans cet amour inconditionnel pour vous-même, ne vous cherchez plus d’excuse, ne cherchez plus de prétexte pour éviter, pour ne pas faire les choses, pour ne pas les voir, les entendre. Votre part de souffrance, votre part de joie, votre part de lumière, l’être de lumière que vous êtes, tout cela c’est vous, toutes les facettes, acceptez d’aimer toutes les facettes de votre être et plus vous serez dans cette intention, plus vous allez vous apercevoir que c’est facile. Que ce n’est pas ce à quoi vous pensiez et que ce n’est pas une question de mérite, pas une question de faute ou de pas faute, là aussi que de programmations, vous, vous êtes asservi, vous vous êtes programmé et vous vous êtes enchaîné, vous êtes esclave, esclave de vos pensées de vos croyances, de ce que vous dites le bien, de ce que vous dites le mal et vous, vous blessez par cela.

Alors que vous puissiez en vous mettant dans vos cœurs, regarder régulièrement, quels sont encore ces programmes qui s’activent en vous, quel est encore ce langage intérieur que vous avez et qui vous dit : tu es quelqu’un de bien ou là non tu n’es pas à la hauteur, tu ne mérites pas, c’est justifié ce que tu as reçu, tu l’as bien mérité, ce n’est pas comme cela qu’on se comporte, c’est pas comme ça qu’est la lumière. Lorsque vous en repérer un, tout de suite mettez en place un nouveau, un qui correspond à votre conscience et cessez d’alimenter l’autre. Il faut parfois un peu de temps, parce que par habitude, bien souvent ces programmes fonctionnent de manière très inconsciente, soyez à l’écoute de ce discours continuel que vous avez dans la tête, il va vous informer de tous ses programmes, de tous ses prétextes à la dévalorisation , à ne pas vous sentir à la hauteur. C’est dur de vous voir, de voir les êtres, de voir, être de lumière que vous êtes, de faire des efforts constants pour cacher la lumière que vous êtes.

Il faut que ça cesse et l’humanité va renaître, le vivant sur cette planète va trouver des formes d’expression plus équilibrées, plus juste pour chacun, dès que les programmes vont changer, dès que vous allez oser expérimenter autrement, oser vous considérer autrement. Soyez dans le cœur et il n’y aura pas de problème d’ego, ni d’orgueil, vous serez capable de vous aimer de toutes vos forces, sans vouloir écraser l’autre, sans vouloir vous croire ou vous penser, ou montrer à l’autre que vous êtes supérieur. Quelle que soit la manière c’est tellement simple que votre mental passe à côté parce qu’il cherche du compliqué, il s’épuise et il vous épuise. Alors durant cette période de lumière intense, que vous puissiez rechercher la simplicité de l’être, que vous puissiez afficher ce qui est prêt à être partagé. Que vous soyez dans la douceur, dans la douceur avec vous-même, combien d’entre vous se maltraitent en ne se respectant pas. Personne ne le fera à votre place et nous vous invitons à vous respecter, à prendre soin de vous, de vos corps, à veiller à ce que chaque jour, il y ait de la joie, une, plusieurs expressions de joie dans la journée pour faire la différence. Peut être parfois au début, il va falloir vous obliger à chercher ce qui est beau, à chercher ce qui est léger, à décentrer votre regard de ce qui est sombre, de ce qui ne va pas, de ce qui est triste. C’est là tout le challenge de votre époque, de là où en est l’humanité.

Vous respirez profondément et nous commençons à transmettre, à  travers votre cercle toutes les fréquences pour le collectif, pour tous les êtres qui en ont besoin, tous vos proches que vous puissiez intérieurement les nommer, qu’ils puissent recevoir les uns et les autres ces fréquences. Que nous puissions ensemble également, transmettre à la planète, à votre région, à votre ville, amener cette lumière le plus loin possible, permettre les possibles, les ouvertures.  Respirez profondément et simplement vous laissez le mouvement se faire en vous, ces fréquences qui vont vous traverser, qui vous traversent chacun en même temps, elles sont données au plus grand nombre, à tous les êtres que vous connaissez, à tous les êtres à qui vous pensez, afin que chacun reçoive ce qui lui est nécessaire. Vous respirez profondément.

 « Que vous puissiez recevoir ma présence je suis Jeshua, à vos côtés je suis, installé parmi vous dans la transmission du cœur, dans le partage, à la même hauteur, à la même vibration parce que unis, réunis nous sommes pour que d’une seule voix l’expression, la vibration la plus pure soient partagées, pour que encore votre regard puisse se modifier, pour que encore au-delà de l’apparence vous puissiez aller, pour que chaque jour vous puissiez renouveler votre foi, l’espoir en ce qui est , en chacun, en vous. Nombreux nous sommes à vos côtés, nombreux les êtres incarnés au service, nombreuses seront les révélations, des réajustements  importants, réajustements dans vos corps physiques, réajustements dans vos corps inférieurs subtils pour vous permettre de progresser, d’être. Que vous puissiez accepter ce qui est, que vous puissiez vous accueillir avec simplicité, que vous puissiez vous choisir avec détermination, souvent c’est ce qu’il manque, souvent la motivation redescend, se perd. Votre histoire, l’être que vous avez choisi d’incarner n’a pour mission, n’a pour raison d’être que de servir votre divinité, toutes vos réalisations terrestres, toutes vos envies, vos expériences avec les uns, les autres, vos rêves, vos loisirs, vos activités, tout ce qui est possible sur votre planète n’a pour motivation et objectif que d’installer votre divinité. C’est cela, c’est cela la mission unique, celle pour laquelle vous êtes incarné, parfois vous entrez trop dans le jeu et vous, vous identifiez pleinement à ce personnage tout en étant présent, tout en profitant pleinement de la vie et de ce qu’elle vous offre, prenez ces moments de distance, vous n’êtes pas ce personnage et ce personnage doit vous servir, il doit servir votre grandeur, votre divinité. Ce n’est pas votre divinité qui doit se mettre au service de votre personnage, il y a parfois de la confusion, tout ce que vous vivez dans ce corps doit servir votre évolution. Vous êtes des êtres de lumière, des êtres spirituels, incarnés vous avez choisi cette planète avec tout son potentiel pour vivre votre lumière, allez le plus loin possible dans votre conscience, dans l’expression de cette lumière et nous sommes là. Je suis à vos côtés, pour vous guider, pour vous soutenir, sur ce chemin. Tout au long de ce cycle annuel des points de rencontre sont prévus, c’est-à-dire qu’il y a des passerelles entre cette réalité et la nôtre pour nous exprimer ainsi, où nous pouvons nous rencontrer, où les voiles sont très, très fins et vous sont données à chacun, les clefs, les informations dont vous avez besoin. Plus la conscience collective progresse, plus ces points de rencontre sont nombreux tout au long de votre année, lorsque nous annonçons une date précise, soyez dans cette conscience, soyez dans l’accueil de ce qui va vous être transmis, car chacun a accès à cela. Que vous puissiez vous réjouir d’être ensemble, que vous puissiez vous rassembler en  mon nom, vous ressentir au plus près des uns et des autres, ma présence, cette présence qui informe, qui instruit, qui structure et qui vous entoure de lumière et d’amour. Qu’il en soit ainsi.»

 Vous respirez profondément, ressentez vos cœurs, alors nous allons continuer encore quelques instants et nous allons œuvrer avec vous dans votre corps émotionnel, que vous puissiez intérieurement appeler vos corps, appeler votre corps émotionnel. Dans ce corps émotionnel qui contient différentes réalités, différents plans de conscience, il y a parfois des cicatrices, il y a parfois des côtés un peu plus sombres, d’autres plus éclairés, il y a dans un même corps, des réalités différentes, c’est un corps très important qui vous permet de vivre intensément toute une palette d’émotions sur cette planète, c’est un corps que vous devez chérir au maximum et c’est aussi un corps qu’il vous faut nettoyer, qu’il vous faut régulièrement prendre en charge et nettoyer. Regarder ce qu’il s’est accumulé à l’intérieur, les cicatrices qui font encore mal ou peut-être des plaies qui ne sont pas encore cicatrisées, prendre du temps avec ce corps, alors nous allons amener la lumière, les fréquences pour chacun d’entre vous, celles que vous avez besoin.

Que vous soyez dans une douceur très importante pour accueillir ce corps et nous amenons ces fréquences, vous respirez profondément, elles vont cheminer, venir se poser, elles vont agir dans les prochains jours, les prochaines heures, vous montrer là où vous en êtes, ce dont votre corps a besoin, faire un petit peu l’état des lieux et ne pensez pas que le corps émotionnel ne vous cause que des soucis, il est source de joie, de paix, d’ouverture, de créativité. Et là aussi, dès que vous le nettoyez, dès que vous déblayez  de ce qui peut l’alourdir, dès que vous amenez la paix, vous recevez votre corps vous montre ce qui est léger, ce qui est équilibré, ce potentiel en vous. Vous respirez profondément.

Alors en même temps que nous continuons à faire circuler ces fréquences dans votre corps émotionnel nous vous demandons de vous concentrer, de ressentir vos genoux, nous allons dans un même temps, travailler, amener des énergies à ce niveau. Tout ce qui est trop raide, tout ce qui est rigide, tout ce qui n’est plus d’actualité, parfois les besoins que vous pouvez avoir de plier et vous résistez. Vous respirez profondément. Que vous puissiez prendre  l’attitude, la posture qui est la plus juste pour que votre être de lumière puisse se réaliser, pour que votre être de lumière et votre être incarné puissent se confondre, fusionner, il ne s’agit pas d’opposer l’un à l’autre, vous êtes Un.

Vous respirez profondément et vous allez ressentir maintenant à vos côtés les Anges, leur joie, leur légèreté, le soutien, de ces êtres qui sans cesse se dépensent pour servir avec empressement,  avec une telle joie, accueillez leurs présences, sachez qu’à chaque instant, ils sont là pour chacun d’entre vous et au mieux ils vous serviront, à vous de demander. Vous respirez profondément. Nous souhaitons à l’humanité de nouvelles racines, que sa conscience lui permette de nouvelles racines, un équilibre différent, une présence sur terre différente, à force de faire des expériences, des essais de recommencer, de chercher, c’est la Vie en chacun. Vous respirez profondément.

Nous déposons maintenant sur le dessus de votre tête une couronne de lumière, celle qui vous revient en signe de reconnaissance, en signe d’appartenance, respirez profondément, qu’en ces instants vous puissiez vous reconnaître tel que vous êtes dans l’expression la plus élevée et que vous puissiez vous aimer avec force pour tout ce qui est, tout ce que vous avez accompli, tous les progrès, le courage, tout ce que vous avez regardé en face et tout ce que vous allez continuer à accomplir. Que vous soyez chacun d’entre vous remercié d’avoir partagé, donné, pris le temps pour l’autre, de reconnaître les différentes expressions de la vie, quelle que soient les formes, de respecter cette vie. Nous vous souhaitons le meilleur, nous vous souhaitons de partager ensemble lorsque vous avez besoin de réactiver la flamme en vous, rassemblez-vous, discutez, partagez, vous serez plus fort. Nous ne pouvons vous garantir un présent doré mais nous pouvons vous garantir autant de lumière que vous en aurez besoin. Plus vous serez dans cette conscience et plus vous recevrez, plus vous réaliserez que tout est possible et cela le deviendra. Affichez le plus possible la paix dans votre cœur, cette joie qui transforme, qui fait des miracles et soyez fier de vous. Je vous salue, je suis Emmanuel. »

  Vous pouvez reproduire ces textes et en donner copies aux conditions suivantes: Qu’ils ne soient pas coupés et qu’il n’y ait aucune modification de contenu. Que vous fassiez référence à notre site www.eveiletbienetre.com                                                

 

 


Vous Aimez cet article ? Merci de le partager sur les réseaux sociaux :
Share
Share