Quelle beauté la nuit | Eveil et Bien Être

fleche2Télécharger/Imprimer ce texte

« Bonsoir à vous, je suis Emmanuel, soyez pleinement accueillis, que vous puissiez prendre votre place, prendre la place qui vous revient, que vous puissiez accueillir, ressentir les énergies, les vibrations qui vont vous être partagées, transmises sur tous les plans. Que ce soit tous vos êtres qui puissent accueillir, bénéficier de ces fréquences, que vous puissiez les uns avec les autres aussi vous ouvrir au partage.

Vous, vous êtes réunis, vos âmes ont choisi de se retrouver, alors que ce soit pour le meilleur, que ce soit le temps de cette communication pour partager les uns aux autres ce que vous avez de plus cher l’ouverture de vos cœurs. Il n’est pas nécessaire de chercher avec vos têtes, simplement soyez, soyez vous, soyez bien, soyez à l’aise, prenez votre place, laissez-vous l’opportunité de l’ouverture, de l’acceptation, de prendre ce qui vous revient, d’accepter aussi ce qui peut être différent, ce qui peut ne pas correspondre à ce que vous connaissez, ou à ce que vous avez appris.

Laissez venir jusqu’à vous toutes ces énergies, laissez votre lumière, votre divinité faire le tri de ce dont vous avez besoin, de ce qui va vous être profitable, de ce que vous allez pouvoir utiliser dans les prochains jours, les prochaines semaines. Journée importante dans la rectitude, dans l’alignement, beaucoup de portes ces temps-ci se sont ouvertes. Permettre toujours et toujours l’arrivée et l’intégration des nouvelles fréquences, permettant à chaque fois un petit peu plus l’ouverture des consciences, activant, réactivant ce qui est obsolète, ce qui est dépassé, ce dont la terre n’a plus besoin.

Vous permettant d’ouvrir un peu plus les yeux sur ce qui vous convient, sur ce qu’il ne vous convient plus. Vous permettre chaque jour de faire le tri, que ce soit dans la matière ou dans vos activités et dans ce que vous possédez, que ce soit dans vos pensées, dans vos croyances, dans vos émotions.

N’appréhendez pas le changement, n’appréhendez pas de faire du tri, allez toujours dans le mouvement, le mouvement ordonné, le mouvement équilibré, chassez l’inertie, chassez l’hyperactivité pour être sur ce chemin du milieu. Et au fur et à mesure que vous vous ouvrez, automatiquement vous faites du tri, automatiquement que ce soit au niveau des objets, au niveau de tout ce qui est subtil, énergétique vous êtes amenés à faire du tri, à laisser de côté, à laisser repartir de vous tout ce qui ne vous convient plus. Vous redonnez pour recevoir.

Alors n’ayez pas peur de vous défaire, n’ayez pas peur de manquer au contraire vous faites de la place, vous donnez le signal à votre être, à tout votre être, vous donnez le signal à l’univers, à tous vos guides que vous êtes prêts à recevoir autrement, que vous êtes en accord avec votre vibration, avec votre conscience pour attirer à vous ce qui vous correspond pleinement.

Alors ne pas vous attacher et ne pas retenir par habitude, ne pas retenir de peur de ne pas avoir ou de ne pas avoir assez. Prenez vos décisions,  faites vos choix, mettez-vous en action et priez, priez c’est le moment, c’est cette période, cette saison qui arrive vous allez être confrontés à vous-mêmes d’une autre manière. Vous allez revenir davantage dans vos énergies, vous allez, aller toucher, traverser vos profondeurs, allez chercher jusque dans vos racines qui vous êtes, descente dans les racines, approfondissement de l’être, approfondissement de ce que vous voulez, affinez vos choix, affinez les objectifs de votre incarnation, clarifiez, oui clarifiez qui vous êtes, clarifiez vos relations.

Prendre le temps pour vous, juste savoir comment vous allez, savoir qui vous êtes, savoir comment vous vous appelez, juste prendre du recul pour observez comment vous menez votre vie. Est-ce que c’est la vie que vous avez, que vous aviez imaginée, est-ce que c’est celle que vous pouvez projeter dans l’avenir, quels changements vous aimeriez, de quoi avez-vous besoin de vous défaire, qu’est-ce qu’il est nécessaire de redonner, de relâcher. C’est tout autant d’énergies disponibles pour d’autres.

Alors laissez-vous inspirer par qui vous êtes, partez tranquillement à la rencontre de votre être, n’ayez pas peur de descendre à l’intérieur de vous, n’ayez pas peur de ressentir les fréquences de cette saison qui s’installent, qui va vous obliger à vous regarder autrement, à amener la lumière, amener la clarté.

Vous aurez besoin de retrouver la chaleur, de retrouver l’unité, de retrouver ce cocon avec vous-même et il n’est pas si facile de descendre en soi, il n’est pas facile de se regarder et il y aura des résistances, il y aura de bonnes excuses pour ne pas descendre, pour ne pas aller éclairer le sous-sol, le dernier étage.

En sachant qu’à chaque fois vous allez un peu plus loin et qu’à chaque fois il y a cette clarté, cette sagesse, l’essence de votre âme à retrouver, un autre éclairage, d’autres perspectives autant de présents et de trésors à découvrir. Alors profitez de ce que les éléments, de ce que la nature, de ce que cette vibration si particulière de l’automne permet.

Vivez cela, ne pestez pas contre rien, prenez chaque jour, prenez chaque jour comme une occasion de voir où vous en êtes, une occasion d’apprécier la vie pour pouvoir vous dire à la fin de chaque journée qu’est-ce que j’ai fait de la vie qui est passée à travers moi, comment j’ai exprimé cette vie, comment je l’ai laissée vivre à travers moi. Quelle à été l’expression de ma divinité, comment mon cœur a pu simplement s’exprimer ?

Cela demande juste quelques instants pour vous permettre de grandes avancées, pour vous permettre la lucidité, pour vous permettre de vous regarder en face, il n’y a pas de leçon, personne n’a à vous faire de leçon, c’est simplement vous regarder, c’est simplement vous entretenir avec vous-même.

Demandez, demandez à pouvoir vous maintenir  dans la vibration  la plus élevée de vos êtres, celle que vous pouvez supporter dans votre quotidien, dans votre journée et observez qu’est-ce que vous permet cette conscience, qu’est ce que vous permet cette vibration et ressentez les moments où vous allez dans une autre vibration, dans une autre forme de conscience, qu’est-ce qu’il se passe.

Quelle est alors la partie de vous qui s’exprime, où en est votre cœur, observez comme très facilement le fait d’entendre une information, le fait de rencontrer une personne, de discuter avec une autre peut vous faire changer de vibration et de conscience. Observez comme l’extérieur a un poids très important, comme l’extérieur peut vous manipuler  dans le bon sens comme dans l’autre, vous faire rapidement monter dans la lumière et vous faire aussitôt redescendre, c’est ainsi, c’est ainsi.

Juste, ayez conscience de cela, de ce qui vous fait basculer d’un côté comme de l’autre, sans vous juger, simplement observez à partir du moment où vous avez vu, où vous, vous êtes rendus compte de ce qui se passe en vous, de quelle partie de vous est affectée par l’extérieur vous pouvez y remédier ou alors maintenir ainsi.

Il est inutile de vous mettre la pression, il est inutile de vous forcer à faire, à dire, à intégrer ce qu’on vous dit, ce que l’extérieur vous dit, ce qu’il est de bon ton de faire, de croire, même de manger si ce n’est pas votre être qui le décide, ça ne sert à rien du tout. Au mieux vous tenez quelques instants, quelques jours, quelques semaines, au pire vous vous découragez, vous vous jugez de ne pas avoir réussi.

C’est la mise en conscience, c’est la motivation, l’élan d’aller toujours plus loin avec vous-mêmes, d’aller toujours plus loin dans la lumière, c’est cela qui est important de faire au mieux pour que ce soit confortable, pour que toujours vous soyez bienveillants avec vos êtres. Il ne sert à rien de prôner l’amour, la paix, la tolérance et en même temps de vous malmener, de vous juger comme souvent vous le faites.

Tant que ce n’est pas complètement intégré et compris, accepté et en vous  et sur de multiples plans de conscience, il est extrêmement difficile dans la matière de tenir et de changer de mentalité, de conscience, d’habitudes, extrêmement difficile. Et parfois sans avoir rien fait vous changez, vous arrivez à abandonner complètement une habitude, une addiction, une manière d’être qui était trop lourde sans savoir pourquoi, sans qu’il se passe quoique que soit à l’extérieur. Parce que c’est le moment, parce que intérieurement vous êtes en paix et que de nombreux plans de conscience ont été consultés, se sont harmonisés, ce qui permet alors une mise dans la matière harmonieuse et équilibrée.

Alors, oui, essayez de faire au mieux, oui allez dans l’évolution, le progrès mais pas n’importe comment, pas au détriment de votre être, il ne sert à rien de passer des mois, des années à travailler sur vous, à chercher la paix, à pardonner, à éclairer votre histoire, à tolérer les êtres qui en font partie, si en même temps lorsque vous êtes à peu prêt apaisés vous ramenez la dualité, vous ramenez la discorde, vous ramenez le conflit intérieur en vous malmenant.

Soyez doux, c’est ce que nous vous disons, soyez bienveillants, c’est ce que nous vous conseillons, toujours et toujours tolérants, oui c’est une nécessité pour vos évolutions, c’est ce qui va vous permettre aussi d’accepter, de tolérer ce qui se passe à l‘extérieur. Car vous l’avez compris ce mouvement d’intériorisation est valable pour chacun d’entre vous, il est valable au niveau planétaire, oui beaucoup d’êtres, même si votre toute planète n’est pas concernée par ce changement de saison, beaucoup d’êtres vont être amenés doucement mais sûrement à descendre dans leurs profondeurs.

Alors que d’autres vont vivre pleinement l’extériorisation de leur être c’est ce qui permet l’équilibre, alors toute une partie de votre planète va descendre dans une vibration différente, aller chercher ce qui a encore besoin d’être accepté pour par la suite, dans quelques mois,  quelques semaines pouvoir remonter à la surface pouvoir être vus, être visibles aux yeux de tous.

C’est dans ces périodes de replis, c’est dans ces périodes où vous, vous retrouvez face à vous-mêmes que vous créez, que vous innovez, que naissent les projets, ceux qui vont voir le jour beaucoup plus tard, ceux que vous allez prendre le temps de, d’inscrire, de penser, de rêver avec tout ce que vous allez retrouver de vous-mêmes.

Et cela se passe dans la solitude parfois, le dépouillement, non pas le manque, non pas l’isolement, non pas le repli total, mais une certaine forme d’intériorisation et toute la nature est là pour vous y inviter par étape, par étape. Observez ce que la nature relâche, ce que la nature accepte de redonner, tous ces végétaux qui se défont de leurs habits, qui passent par la phase, cette phase lumineuse, cette phase colorée, pleine de joie pour accompagner, le dénuement, le dépouillement pour arriver à l’essence de l’être pour pouvoir renaître plus beau, plus grand, plus vigoureux, pour pouvoir supporter, accepter et faire vivre cette pulsion la vie, la vie. C’est cela.

Alors cette partie de l’humanité qui va descendre dans ses racines, dans ses profondeurs va faire remonter progressivement, par palier encore ce qui a besoin d’être compris, d’être réajusté, oui c’est là que votre divinité a besoin d’être présente. C’est là que votre divinité va intervenir pour vous faire comprendre ce qui est important, pour vous montrer les différences de conscience, de niveaux à l’intérieur de votre être, à l’extérieur dans les différentes manifestations qui auront lieu.

Beaucoup d’agitation, beaucoup d’êtres résistent à ce mouvement d’intériorisation, beaucoup d’êtres ont peur de ce repli, ont peur de la nuit, quelle beauté la nuit, lorsqu’elle est éclairée par votre conscience et c’est cela dont il s’agit. Pourquoi avoir peur de la nuit, pourquoi avoir peur de l’obscurité, vous n’êtes jamais dans la nuit totale et complète, vous avez votre lumière, vous avez votre essence divine.

Regardez la lune, regardez les étoiles, regardez ce qui éclaire, ce qui peut paraître très obscur, appréciez ces instants, ne vous plaignez pas, ne vous programmez pas pour mal vivre ces saisons, vous avez besoin de vous replier, vous avez besoin de passer du temps davantage avec vous, vous avez besoin de réfléchir,  d’observer, de prendre conscience que tout ce que vous avez amassé, c’est une période qui vous amène au bilan.

C’est une période importante qui va clôturer le cycle de cette année et qui automatiquement vous amène à un bilan de ce que vous êtes, de ce que vous aviez envie, de ce que vous avez fait, pas fait, de vos projections vers le futur, c’est un temps plus calme, c’est un temps ralenti avec vous-mêmes.

Ce n’est plus du tout le même rythme que lorsque le soleil vous pousse vers l’extérieur, que lorsque la nuit se fait plus courte pour que le jour active, réactive par la force solaire tout votre être et qui vous pousse à l’expression, qui vous pousse à la manifestation dans la matière, mais pour cela vous avez besoin de recharger les batteries, de vous reconnaître, de vous découvrir autrement.

Alors célébrez ce passage si important où la nuit reprend sa place, la nuit dans toute sa beauté où vous pouvez compter sur vos êtres, vous pouvez compter sur tous vos guides pour l’éclairer, pour vous montrer ce qu’il y a de plus significatif, de plus important. Ne vous perdez pas, laissez la lumière de vos cœurs vous guider, vous diriger, et que tout cela puisse se faire dans l’apaisement.

Il est important, il est important que tous les êtres de conscience, que tous les êtres de bonne volonté qui sont incarnés, qui sont pleinement inscrits dans ce, sur ce chemin d’éveil, il est important que vous puissiez maintenir l’apaisement.

Il est important que vous soyez dans le discernement de toutes les formes de conscience qui cohabitent entre elles, de ne pas vous énerver, de ne pas activer vos émotions pour rien, pour un manque de conscience, pour une âme qui à côté de vous aura agi en fonction de là où elle en est.

Oui, oui c’est ce qui se passe, c’est ce qui se passe à grande échelle et vous êtes là pour maintenir l’équilibre, vous êtes là pour permettre l’ouverture des consciences, vous êtes là pour aider chacun à maintenir son cœur ouvert, vous avez de par votre ouverture davantage de pouvoir et de puissance, que les autres âmes qui ne sont pas dans votre conscience.

Vous oubliez souvent cela que votre colère est beaucoup plus terrible que la colère  d’un être qui marche les yeux fermés, vous avez les yeux ouverts, les oreilles ouvertes et le cœur ouvert, votre conscience jour après jour s’expanse et de là votre puissance se développe, c’est pourquoi régulièrement nous vous appelons à la tempérance.

Non pas pour que vous deveniez des êtres sans personnalité, des êtres tièdes, non des êtres équilibrés, des êtres bienveillants quelles que soient les circonstances, quel que soit ce qui peut vous heurter, vous blesser, ce qui peut vous meurtrir profondément, ce qui peut réactiver en vous d’anciennes blessures, venir rouvrir les cicatrices, oui mais qui êtes-vous alors ?

Quelle est la partie de vous que vous laissez s’exprimer, c’est juste cela, c’est juste cette mise en conscience que vous avez à faire, s’il y a quelque chose à faire d’être le plus souvent possible en lien avec vous-même pour savoir qui pilote, qui dirige votre corps physique, quelle est la partie de vous, dans quel niveau vibratoire vous êtes ? Et c’est facilement repérable.

Tout comme vous allez observer, repérer, faites-le sur une journée déjà, toutes les situations, tous les contextes, toutes les paroles, toutes les personnes qui vous font basculer dans une autre vibration, simplement observer. Qu’est-ce qui est encore fragile en vous, qu’est-ce qui est vulnérable, qu’es-ce qui fait que à certains moments ce n’est plus votre divinité, ce n’est plus la forme de conscience la plus élevée qui s’exprime, qui agit, qui pense mais une autre partie de vous. ?

Et là encore ce n’est pas grave, ce n’est pas grave prenez-en conscience et rectifiez lorsque vous le pouvez, prenez l’habitude pour que aussitôt vous en ayez conscience que vous puissiez modifier, rectifier, de nouveau prendre votre place. Et il y a tellement de situations, il y a tellement d’agitations qu’il est très facile de basculer et qu’il est d’autant plus difficile de rester dans une stabilité vibratoire.

C’est ce que nous vous disons, oui, soyez bienveillants, nous n’avons pas besoin d’êtres de conscience découragés, nous n’avons pas besoin de vous voir sans arrêt vous juger. L’évolution, l’ascension peut se vivre dans l’apaisement, il est important que cela se fasse dans l’apaisement. Il y a tellement d’endroits sur votre planète où l’énergie du feu est présente, où cette énergie a beaucoup de mal à être stabilisée, où cette énergie se répand et se répand.

Et il est extrêmement difficile pour les êtres de conscience d’apaiser, d’apporter la sagesse, d’apporter le meilleur pour tous. Nous ne pouvons pas vous dire que tout va s’arranger, nous ne pouvons pas vous dire que l’être humain en quelques instants va se transformer et s’équilibrer, va s’aimer. Cela va prendre du temps, cela va demander beaucoup d’investissement.

Mais vous êtes de plus en plus nombreux à vous installer à l’intérieur de votre assise, vous êtes de plus en plus nombreux à accepter. Acceptez de partager les nouvelles fréquences, ce sont à chaque fois des énergies toujours plus fortes, oui toujours plus puissantes, c’est ce qui crée chez beaucoup d’entre vous de la fatigue, de l’épuisement, c’est ce qui crée aussi par moments ces hauts, ces bas à l’intérieur de votre être.

Vous passez beaucoup de temps à rééquilibrer, vous passez beaucoup de temps lorsque ces fréquences arrivent à votre contact à les préparer pour pouvoir les partager, nous l’avons déjà signifié, de plus en plus vous servez le collectif, de plus en plus vous prenez en vous ces fréquences et vous les mettez à la bonne vibration pour que les êtres qui viennent à votre contact  puissent en bénéficier, quel que soit le règne.

Et plus les fréquences qui vous arrivent sont hautes, plus cela demande de l’énergie, plus cela sollicite tous vos corps et votre corps physique, ne pensez pas qu’il faut être thérapeute ou qu’il faut avoir telle ou telle disposition ou prédisposition pour faire cela. Aux jours d’aujourd’hui tous les êtres qui s’ouvrent, tous les êtres incarnés qui ont cette volonté de progresser, qui rêvent d’un monde meilleur, qui souhaitent exprimer leurs cœurs et toutes les qualités de leurs cœurs sont concernés, petits comme grands.

Petits comme grands, oui, il n’y a pas d’âge pour servir, chacun en fonction de ce qu’il peut, en fonction de là où il en est, en fonction de ce qu’il a accepté et vous pouvez vous aider et vous pouvez vous soutenir. Vous faites la même chose sans vous en rendre compte, le simple fait d’être incarné à cette période et d’avoir choisi d’ascensionner, c’est que tout naturellement vous participez activement à l’implantation de la lumière sur terre dans la matière.

Et que tout naturellement vous acceptez que passent à travers vos corps, tout votre système énergétique des fréquences qui ne vous appartiennent pas, des fréquences lumineuses que vous donnez et des fréquences plus lourdes que vous aidez à rééquilibrer et que là aussi vous redonnez. Et c’est cela qui est compliqué et c’est cela qui parfois vous entraîne au dehors de vous ou vous fait basculer dans une autre forme de conscience ou parfois vous ne savez plus où vous en êtes, vous ne comprenez pas, vous n’arrivez plus à décrypter ce qui se passe.

C’est parce que la part du collectif est de plus en plus importante, d’où la nécessité de vous ressourcer, la nécessité de prendre du temps avec vous-même, la nécessité d’être bienveillant et en paix avec vous, soyez heureux, soyez joyeux, vous êtes sur terre, vous êtes à une époque de grands changements.

Regardez juste quelques instants derrière vous pour voir vos progrès, comment vous raisonnez maintenant, tout ce que vous avez redécouvert sur vous, tout ce que vous avez compris, tout ce que vous avez appris. Comment vous relationnez avec les autres, avec la planète, avec la nature, avec tous les autres règnes, avec le vivant simplement.

Comment votre regard s’est transformé lorsque vous posez vos yeux sur une fleur, lorsque vous écoutez un oiseau, lorsque vous regardez les étoiles, lorsque simplement vous avez pris conscience de tout ce qui vit et que tout est conscience et que vous êtes reliés à tout.

Soyez heureux de cela, soyez contents, plein de gratitude de pouvoir participer, de pouvoir être présents, il y a de telles opportunités, vous avez tellement à recevoir, vous avez tellement à accomplir, alors ne vous laissez pas décourager. Ne laissez plus l’extérieur vous sortir de votre axe et lorsque ça arrive, rectifiez, lorsque ça arrive acceptez simplement que cela arrive et rectifiez, cela prend juste quelques instants.

Essayez de voir le plus beau, de voir le meilleur si vous saviez l’impact que ça a, l’être humain a force de ruminer, à force de voir la noirceur et d’imaginer le pire évolue toute la journée dans une forme de brouillard, dans quelque chose d’opaque et de gris qui vous empêche de voir le bleu du ciel, la lumière du soleil, qui vous empêche de recevoir votre lumière.

Si vous pouviez ne serait-ce que quelques instants par jour, quelques instants simplement être en joie, vivre la légèreté, si vous pouviez voir le résultat sur votre être, si vous pouviez voir le résultats sur les autres, c’est contagieux, c’est contagieux. Utilisez l’art, utilisez toutes les formes d’art pour vivre cette légèreté, pour la partager, la transmettre, ne serait-ce que quelques instants par jour.

Si vous avez des animaux qui vous tiennent compagnie, qui vivent, qui évoluent avec vous, observez, observez comment ils reçoivent, comment ils ressentent votre joie comme soudainement il se passe quelque chose en eux, autour d’eux, comme ça leur fait du bien plutôt que d’évoluer dans ce brouillard sombre, plus ou moins opaque. Et vous respirez profondément.

Vous respirez pour intégrer tout ce dont votre être a besoin. Vous respirez pour ressentir vos cœurs, ressentir l’ouverture de vos cœurs et vous prenez quelques instants pour ressentir votre tête, juste votre tête, ressentez votre couronne et l’énergie qui va arriver jusqu’à votre couronne. Cette énergie qui va pénétrer dans votre canal, cette énergie qui va se répandre sur vos épaules, sur votre dos, sur le devant de votre corps et vous laissez ces fréquences, la lumière venir jusqu’à vous.

Vous accueillez, vous, vous ouvrez de plus en plus, au fur et à mesure que vous respirez, laissez tous vos corps s’ouvrir pour qu’il n’y ait plus qu’un seul être ici pour que vous soyez tous les uns dans les autres, les uns avec les autres. Vous respirez profondément et vous accueillez. Simplement être, simplement recevoir par cette énergie, par cette lumière, votre divinité tout ce dont vous avez besoin de savoir.

Et ce sont tous les êtres de lumière qui vous guident, qui amènent ces fréquences jusque dans votre corps physique et vous ressentez vos pieds cette lumière qui jaillit avec force en dessous de vos pieds éclairer vos racines. Car nous allons ensemble faire le chemin, ce chemin de la descente à l’intérieur de vous comme si vous alliez visiter, visiter vos racines, visiter vos profondeurs comme si vous descendiez un escalier, descendiez dans la cave.

Vous respirez profondément, il n’y a rien à faire, juste laisser faire le mouvement, cette descente à l’intérieur de vous, ce chemin qui se trace, ce chemin que vous allez après à nouveau parcourir, vous avec vous-même et c’est tous ensemble que nous descendons, que la terre vous accueille, nous accueille, que nous traversons différents plans vibratoires, que nous revisitons les mémoires, l’histoire de l’humanité, à travers votre histoire, à travers les générations qui se sont incarnées avant vous. Et vous respirez profondément, soyez remplis de joie, de pouvoir vivre ces instants, de pouvoir emprunter ce chemin.

Soyez reconnaissants pour tous les êtres qui se sont incarnés avant vous et vous respirez profondément. Soyez heureux d’avoir choisi cette période, vous y avez de l’influence, vous avez votre place à prendre, vous avez à vous faire entendre de la manière la plus juste, de la manière la plus pertinente, de la manière la plus équilibrée possible.

Dites-vous parfois, est-ce que de la manière dont j’agis, je permets à l’autre de maintenir son cœur ouvert ou au contraire, est-ce que de la manière dont j’agis il est obligé de se protéger et de fermer son cœur à ma présence, à mes propos, à mes convictions, à mon énergie. Il y a tant et tant de manières de faire vivre la lumière à travers votre être.

Vous avez cette capacité, cette palette extrêmement large, de naviguer sur plein de plans différents pour amener la lumière de la manière la plus juste sans vous renier, sans vous oublier, sans vous perdre. Trouvez ce qui est le plus adapté à l’autre pour qu’il puisse se sentir à sa place, pour qu’il puisse comprendre qu’il a une place et qu’il est important et que tout comme vous il a de l’influence sur l’avenir,  l’évolution de l’humanité et de la planète terre.

Chaque jour vous avez maintes occasions de faire cette expérience, quelle que soit votre activité, simplement par le fait que vous êtes vivants et que vous êtes éveillés. Pourquoi attendre d’être ainsi ou ainsi, pourquoi toujours trouver des prétextes, soyez simplement, soyez là où vous en êtes.

Et vous respirez profondément et vous continuez à accueillir ce mouvement, cette descente à l’intérieur de vous jusqu’à ce que vous puissiez vous poser, jusqu’à ce que vous ressentiez que vous êtes arrivés et lorsque vous referez ce chemin vous irez un petit peu plus loin. Chaque fois ce sera un petit peu différent et vous appréciez là où vous êtes.

Vous respirez profondément, regardez autour de vous, vous ressentez ce qu’il y a autour de vous, là ou vous vous êtes arrêtés, regardez, prenez ou accueillez, vous respirez profondément. La vie s’exprime à travers votre corps physique, à travers vos êtres de manière très différente, acceptez cela, acceptez vos transformations.

Acceptez le temps qui passe, acceptez d’être là où vous en êtes, ne pas vouloir aller trop loin devant, ne pas vouloir rester derrière, arrêtez d’encombrer votre esprit, d’encombrer votre tête avec toutes ces pensées sur le temps, toute cette nostalgie que parfois vous entretenez avec le passé.

Il y a tellement de beauté dans l’instant, tellement de joie à vivre, simplement transformez votre regard, forcez-vous parfois à rire, forcez-vous au moins dans la journée à avoir trouvé 3 ou 4 éléments de beauté ou des éléments qui vont vous faire sourire ou rire, forcez-vous pour retrouver ce réflexe.

Vous respirez profondément et doucement vous allez remonter, doucement vous allez reprendre votre place, le chemin est créé, le chemin est disponible, vous pouvez amener sur ce chemin tous les éléments que vous souhaitez, tout ce que vous avez besoin de revisiter, tout ce que vous avez besoin d’éclaircir, de comprendre.

Mettez-vous en contact avec la terre, mettez-vous en contact avec la partie de votre planète qui vit la même chose que vous, accordez les battements de votre cœur. Lorsque vous traversez, lorsque vous allez traverser durant cette saison et l’autre à venir des moments plus difficiles, plus tendus, faites appel à la terre.

Allez dans ce mouvement d’intériorisation, non pas pour fuir, non pas pour aller vous cacher,  pour ne pas voir ce qu’il y a à voir mais au contraire pour vous accorder à la planète, à ce qu’elle vit tout  comme vous et pour trouver la force, le soutien dont vous avez besoin.

Et vous respirez profondément et vous ressentez l’espace de vos cœurs, l’ouverture de votre cœur et vous aidez cette ouverture à se faire toujours plus grande, comme si vous ouvriez grand, grand la fenêtre. N’ayez pas peur vous pouvez y aller encore et encore le plus loin possible.

« Que vous puissiez recevoir ma vibration et ressentir ma présence, je suis la Mère Divine et c’est en vos cœurs que je prends place, c’est en vos cœurs que je m’installe avec délicatesse, avec empressement toutefois. Que vous puissiez être certains de ma présence, que vous puissiez être convaincus de l’intérêt, de l’amour que je vous porte, oui à vos côtés  je suis, à vos côtés je demeure. Vous donner l’espérance,vous aider à vous maintenir, à vous maintenir à un certain niveau, cet espoir en vous, cette force, quoique qu’il se passe, quoique vous puissiez traverser, toujours entretenir la flamme de ce qui est, de votre essence la plus pure, la plus lumineuse. Et nous sommes nombreux à avoir cette fonction, de venir au plus près de vos êtres, entretenir la flamme. Vous avez déjà expérimenté comme parfois vous pouvez vous sentir au plus bas, comme si vous touchiez le fond, il n’y a plus rien tout est fermé, tout est crispé, tout est noir puis il y a l’étincelle, il y a l’étincelle, il y a ma présence à vos côtés. Et nous soufflons ensemble sur la braise pour que le feu reprenne, oui c’est de cela qu’il s’agit et que la Mère Divine je suis pour chacun, quelque soit l’âge. Et que la Mère Divine je suis pour le tout, pour tous les êtres vivants, qu’il n’y a pas besoin d’appartenir à tel ou tel groupe, il n’y a pas besoin d’avoir telle ou telle conviction pensée, pas besoin d’appartenir à un règne précis ou d’avoir une forme précise. Maintenir la flamme de tout ce qui est, de tout ce qui vit. Alors souvent vous me mettez de côté dans une petite boîte car vous pensez que j’agis ou que je suis présente pour telle ou telle situation, non je n’ai aucune limite tout comme vous. Je suis simplement à disposition de la Vie et je mets de la force et je mets de la conviction dans chacune de mes missions pour le meilleur, pour chacun et vous n’avez pas besoin d’attendre d’être désespérés pour faire appel à moi. Je suis présente et à la disposition du vivant à chaque instant, ensemble lorsque vous allez bien nous pouvons encore aller plus loin, je peux par ma présence et  ma vibration vous amener encore dans d’autres plans, allez à la rencontre  d’autres aspects de vos êtres. Ce qui n’est pas possible lorsque vous êtes plongés dans l’obscurité et que il y a urgence à vous maintenir dans l’équilibre, à maintenir la vie en vous, changez vos croyances, vous ne dérangez personne. N’attendez pas d’être mal pour demander, nous sommes ensemble, nous avons décidé ensemble de participer à la manifestation de la vie sur terre, oui dans des formes, dans des missions différentes avec des attributs différents, mais nous sommes ensemble. Vous ne pouvez pas évoluer seuls, cela a été choisi, voulu, décidé, que tous les aspects de votre être qui ne sont pas incarnés vous aident pour que vous puissiez pleinement participer à la vie terrestre, vous êtes revenus avec moins de bagages, beaucoup plus légers. Vous avez oublié beaucoup de choses et toutes les parties de vous qui ne sont pas incarnées et qui ont choisi de vous accompagner sont là, pour vous ramener, vous ramener dans votre mémoire ce qui est le plus important, pour vous tenir la main, guider vos pas. Et je suis là aussi pour cela. Tous les êtres de Lumière que vous appelez les guides sont là pour cela pour participer à la vie sur terre à travers vous, pour vous rappeler ce que vous n’avez pas pu emmener car c’était trop lourd, trop encombrant, il fallait voyager léger pour prendre corps. Alors nous sommes ensemble cessez de nous percevoir comme des êtres à l’extérieur de vous, comme des êtres supérieurs à vous, c’est là que vous créez le fossé, c’est là que vous nous écartez, cela est valable pour tous les êtres, tous les guides qui vous accompagnent. Oubliez ce qu’on vous a appris, sortez de vos croyances sur les attributs, les fonctions de chacun, sur nos histoires terrestres lorsque nous nous sommes incarnés et ressentez simplement qui nous sommes. Accueillez avec simplicité notre lumière, notre amour, je suis la Mère Divine et je vous salue. »

 Et vous respirez profondément, vous ressentez l’espace de votre cœur et nous allons maintenant utiliser toute cette énergie, toute cette lumière libérée, accumulée et acceptée par vos êtres, par vos cœurs afin de donner, de donner à tous ces êtres incarnés qui sont loin de chez eux, à tous ces êtres incarnés qui ce sont échoués, à tous ces êtres incarnés qui sont perdus, qui sont en territoire étranger, à tous ces êtres qui souffrent.

 Et vous respirez profondément, qu’ils puissent trouver leur chemin, qu’ils puissent trouver en eux ce qui est juste pour leur évolution, pour l’expérience terrestre qu’ils ont choisie. Et vous respirez profondément pour tous ces êtres qui sont loin de chez eux, qui ont quitté parfois leur famille, pour tous ces déchirements, ces blessures, tous ces êtres qui se retrouvent seuls, isolés, séparés. Tous ces êtres qui ont perdu leurs proches, qui n’ont plus de racines ou alors très lointaines. Et vous respirez profondément.

 Et vous respirez profondément et vous laissez la lumière se répandre, vous la laissez suivre son chemin, que chacun puisse recevoir ce qui est juste, vous ne faites que transmettre, vous ne faites que donner et c’est beaucoup. Vous respirez profondément.

 «  Que vous puissiez me recevoir et me ressentir, je suis l’Archange Michael, la volonté divine s’exprime de manière très différente et avec force de plus en plus afin de rétablir l’ordre, afin de rétablir sur terre le respect, la dignité, afin de permettre à chacun d’être à sa place. Cela demande, exige beaucoup, cela demande, exige beaucoup d’efforts, cela génère beaucoup de tourment, ravive des peurs très anciennes. Cela ne fait que commencer, les cartes sont redistribuées petit à petit mais d’une manière très affirmée car c’est la volonté divine qui à travers cela s’exprime. Il est très difficile à la place où vous êtes de pouvoir percevoir le plan divin, la perfection de ce plan divin, de pouvoir vous projeter, de pouvoir prendre suffisamment de distance pour en voir l’aboutissement. Et nous vous demandons de la sagesse, nous vous demandons d’exprimer ce que vous avez compris, de ne pas céder à la panique, les forces présentes sur terre sont amenées à changer, à se transformer. C’est cette redistribution des puissances, des richesses, de l’influence qui ne fait que commencer avec de grands courants vibratoires, de grands brassages de population avec des civilisations qui s’éteignent, d’autres qui émergent. C’est cela, tout ce qui a été connu, tout ce qui est su va disparaître pour le nouveau, pour une nouvelle donne, pour une nouvelle occasion pour l’être humain de vivre autrement, d’une manière plus juste les uns avec les autres. Alors cela passe par ces phases intermédiaires, cela passe par beaucoup de crispations, beaucoup de peurs, par des solutions à trouver, à inventer, à innover. Ce ne sont que vos consciences de lumière qui trouveront les solutions et les solutions viendront de la population, oui viendront de tous les êtres de bonne volonté car actuellement personne n’a la solution, n’a les solutions. Un ordre a été établi,  coûte que coûte  maintenu par la force pendant maintes, maintes années, à coups de conflits armés, l’être humain a essayé de maintenir ses territoires, de maintenir son identité, cela était nécessaire pour la construction, pour votre construction, mais vous allez maintenant dans un autre mouvement et vous avez, et vous allez devoir redéfaire tout ce qui a été construit d’une manière très rigide. N’ayez pas peur, n’ayez pas peur de ce qui n’est pas connu, faites-vous confiance, faites confiance à votre conscience, regroupez-vous mettez en commun vos idées. Ce n’est pas par la force, ce n’est pas par la dualité, ce n’est pas par la violence, le mouvement est ce qu’il est et le mouvement va encore s’intensifier, oui, cela ne fait que commencer mais que cela ne crée pas en vous le tourment. Ayez confiance, je suis l’Archange Michael et je vous salue. »   

 Et vous respirez profondément et nous accueillons maintenant parmi nous les Anges, tous ces êtres qui viennent à vos côtés  ramener, ramener de la légèreté dans vos cœurs, ressentez leurs présences, ressentez leurs joies, leurs joies de vous accompagner et vous respirez profondément. Juste vous laissez être dans ces énergies, elles vont s’installer tout autour de vous. Retrouvez la légèreté, la joie d’être, la joie de servir. Et vous respirez profondément, accueillez ce qui est.

 Et doucement nous allons commencer à vous ramener, permettre de revenir dans cet espace, de revenir dans votre corps physique. Vous ramenez avec vous toutes les fréquences que vous avez acceptées et vous respirez profondément. Vous sentez votre assise, la force de vos jambes, de vos pieds.

 Et vous revenez progressivement dans cet espace, nous vous souhaitons le meilleur, nous vous souhaitons d’apprécier les rencontres avec vous-même, de prendre ce temps pour vous, d’accepter aussi chaque jour comme il se présente, de vous accepter, chaque jour, tels que vous êtes et puis d’accepter chaque jour de rire, de sourire, de retrouver la joie, d’observer l’impact de la joie sur tout ce qui vous entoure.

 Les plus sensibles d’entre vous observeront l’impact de la joie sur les végétaux, leur extrême sensibilité à ce que vous pouvez émaner. Alors pensez à cette forme de brouillard qui parfois vous accompagne et transformez cela afin que le ciel bleu soit tout autour et en vous.

 Nous vous souhaitons cela avec vous-même, avec vos proches, avec tous les êtres que vous aimez, tous les êtres que vous ne connaissez pas encore, avec tout ce qui est. Je suis Emmanuel et je vous salue. »  

 Vous pouvez reproduire ces textes et en donner copies aux conditions suivantes: Qu’ils ne soient pas coupés et qu’il n’y ait aucune modification de contenu. Que vous fassiez référence à notre site www.eveiletbienetre.com


Vous Aimez cet article ? Merci de le partager sur les réseaux sociaux :
Share
Share