Nouveau départ, monde nouveau | Eveil et Bien Être

Télécharger/Imprimer ce texte
 « Soyez accueillis dans la lumière, je suis Emmanuel, que vous puissiez prendre votre place dans cette énergie, celle qui est préparée pour vous, celle de la fin de ce mois, de ce nouveau départ qui commence, de ces nouvelles fréquences qui vont vous accompagner dans les prochains jours, dans les prochaines semaines, vous permettre de poser des actes, d’aller dans votre réalisation, d’aller dans vos compréhensions. Ces fréquences qui vous amènent toujours plus loin, toujours en vous, toujours avec vous pour aussi arriver à mettre en œuvre ce qui est important, ce que votre âme réclame, ce qui est parfois nécessaire d’élaborer, de comprendre, de construire dans sa tête, dans son corps avant de pouvoir matériellement laisser aboutir la réalisation.

Alors soyez dans l’ouverture, soyez dans ce temps qui est pour vous, cet espace énergétique pour ces fréquences qui sont adaptées à chacun d’entre vous, que ce soit individuellement, que ce soit pour votre cercle, car nous préparons les fréquences pour chacun d’entre vous lorsque vous êtes là présent, puis nous les préparons pour le groupe, pour le cercle qui est là présent. Puis nous élargissons encore pour permettre après à tous les autres êtres, à toutes les autres âmes qui vont venir, qui vont écouter, qui vont prendre ce dont elles ont besoin dans cette disponibilité, dans l’espace qui leur est offert et qui leur est ouvert. Alors comme vous pouvez le ressentir ces communications dépassent toujours votre cercle, elles peuvent concerner tant d’autres êtres dans le subtil ou incarnés, parce que le langage des énergies, des vibrations, toutes les fréquences n’ont aucune limite. Ce partage se transmet aux uns et aux autres, il n’y a pas de barrière de langue ou de culture tout est là à l’instant, il suffit d’être aussi là présent, d’être d’accord, d’être dans cette ouverture qui permet la transformation, qui permet le changement, qui vous permet de comprendre l’enseignement, de vivre avec, de modifier par la suite si nécessaire votre manière, vos attitudes, vos visions, vos opinions de ce qui vous entoure, de ce que vous vivez, de ce que vous traversez.

Les enseignements d’une manière générale ont une durée de vie plus ou moins longue parce que les fréquences font leurs chemins en vous, vous permettent à chaque fois d’aller plus loin à l’intérieur de vous, vous accompagnent pour un bout de chemin, plus ou moins long, toujours avec votre accord. C’est toujours préparé avant, pas toutes les étapes mais les grands points et vos âmes savent ce qu’elles viennent chercher, savent ce qu’elles ont besoin  d’entendre ou de réentendre, que ce soit des rappels, que ce soit de la nouveauté elles savent, alors elles sont là et elles prennent. Alors que vous puissiez les soutenir, les accompagner, être avec pour que tout votre être, tous vos corps et les corps inférieurs puissent également prendre, recevoir, accueillir l’instant, le présent. De plus en plus, de plus en plus les enseignements seront à vivre, à ressentir en vous, à ressentir dans vos corps, de moins en moins, très rarement les enseignements seront destinés à votre tête parce qu’il s’agit de cela, à l’époque là où vous en êtes, c’est de perdre la tête.

Vous avez eu un exemple que vous avez cité, qui vous a tourmenté, qui vous a attristé qui vous a remué dans vos émotions, qui symboliquement,  permet de recevoir la lumière, de recevoir ce qu’il y a de plus aisé, de plus beau et cette œuvre avec tous les êtres, tous les gardiens de cette œuvre, tous les maîtres bâtisseurs, tous les enseignants,  qui chaque jour transmettaient à travers énergétiquement, vibratoirement, qui faisaient venir les fréquences nécessaires à l’instant à travers la constitution matérielle et physique de cette œuvre et puis tout ce qui était vortex, tout ce qui était plan de transmission, tout ce qui était dimension, parce que vous avez réagi à cela. Une œuvre majeure qui réunissait en son sein tellement de dimensions différentes vers le haut et vers le bas afin d’apporter l’équilibre et cette grande Dame a accepté de perdre la tête, de laisser tomber sa tête, de montrer à quel point il était temps pour l’humanité de perdre la tête. C’est-à-dire perdre la tête veut dire changer de conscience, ce n’est pas devenir fou c’est mettre de côté ce qui est obsolète, ce que vous avez à faire d’une manière individuelle de le faire collectivement. D’arrêter d’entretenir des rituels, des enseignements, des croyances qui ne sont plus adaptées et qui font le mal, le mal dans le sens de maintenir les prisons fermées et de construire encore d’autres murs, d’autres espaces d’enfermement. Ce n’est plus possible parce que tout vole en éclats.

Alors, oui nous reconnaissons que parfois, c’est archaïque, c’est chaotique, ça monte le mouvement populaire qui est bien pressenti dans le sens où il faut passer au nouveau. Il y a  parfois et souvent du déséquilibre et un manque de conscience et de respect, de dignité, toutefois, vous êtes parfaitement dans l’ère du temps, vous êtes parfaitement dans ce qu’il y a à accomplir, changez de niveau de conscience et cela entraîne en vous cette purification importante individuellement et collectivement. Alors que cet exemple, puisque c’en est un, c’est un modèle pour beaucoup, que cet exemple serve, que chacun laisse résonner ce que ça a produit, laisse résonner les messages, l’information pour que vous puissiez individuellement trouver ce qui vous correspond  et ce que vous avez à laisser. Laisser c’est laisser le Feu Divin faire son œuvre en vous.

Alors souvent dans des cas tels et comme pour vous, pour provoquer les grandes purifications, pour provoquer les grands changements, pour vous faire accepter le changement et pour vous conduire au changement. Il est souvent nécessaire que la lumière de différentes teintes et de différentes vibrations fasse ceci, l’espace d’un court instant, court instant  pour vous c’est toujours trop long mais à notre niveau ce sont des instants très courts, où l’étincelle va permettre l’embrasement et va permettre la purification intense dans l’écroulement, dans le chamboulement, dans la destruction pour amener oui la reconstruction, la renaissance, le renouveau parce que la lumière est là. Sous toutes ses formes elle est là et elle n’attend que ça en vous de pouvoir vous soutenir dans votre reconstruction mais pour cela il est nécessaire d’aller dans la première phase.

C’est l’ancien qui est parti, c’est ce qui n’était plus adapté et c’est surtout ce qu’il ne faut pas reconstruire dans les mentalités, dans les croyances, dans les attitudes des uns avec les autres. Ce réceptacle d’Amour et de Lumière était chargé d’une base qui était en contradiction avec les temps nouveaux, avec l’équilibre il était nécessaire d’ébranler ses fondations de permettre à ce que ce socle qui était enfermé, qui ne permettait pas l’évolution des uns et des autres soit passé dans le feu divin. Alors il va falloir la sagesse, il va falloir l’instruction, il va falloir toute l’intelligence du cœur, pour amener, faire venir, accepter que les êtres les plus à même,  les plus alignés puissent intervenir, puissent s’exprimer, puissent conseiller, puissent rebâtir. Les gardiens ne seront plus les mêmes, les gardiens du lieu ne seront plus les mêmes, les fréquences ne seront plus les mêmes, ravivées, soutenances, elles seront davantage dans l’alignement, davantage dans la volonté divine pour amener maintenant le plus grand nombre à se responsabiliser.

Ce n’est plus le temps de geindre, ce n’est plus le temps de se lamenter, cet espace de paix et d’amour, bien sûr, est là pour accueillir toute la détresse, tout le chagrin, toute la tristesse mais non pas pour permettre à l’être de rester sur le sol mais bien de le soutenir, de l’accompagner, de l’aider à se redresser, il s’agit de cela et plus encore. Le temps n’est rien, le temps n’est rien, la reconstruction est déjà là, de nombreux êtres dans le subtil, au centre de la Terre également, de nombreux êtres sont déjà à l’œuvre pour rétablir des fondations nouvelles, pour inviter d’autres présences. Oui c’est déjà là, avec beaucoup d’entrain, avec beaucoup de motivation, avec cet espoir que l’humanité comprenne ce qu’elle doit relâcher, ce qu’elle doit perdre, la tête oui,changer d’état de conscience pour accueillir ce qu’il y a de plus beau et pour accueillir ce qui vous est préparé.

Alors soyez dans ce mouvement accompagnez la reconstruction, accompagnez ce changement des vibrations que vous ressentirez, il n’y aura rien de raté, il n’y aura rien de loupé, il n’y aura rien de perdu, tout ce qui a été brûlé, tout ce qui a été purifié, tout ce qui a été redonné à la Terre l’a été consciemment, cela a été pesé, il fallait un exemple qui soit marquant, qui soit percutant, qui vienne tout comme sa vibration toucher les cœurs, cela est fait. C’est lorsque vous êtes touché, lorsque vous ressentez vos émotions et que vous ressentez que c’est beaucoup plus profond que vous c’est là que tout est possible parce que vous laissez l’ouverture pour la transformation. Des messages ont été donnés clairement aux uns et aux autres, que ce soit au niveau des dirigeants, que ce soit dirigeants politiques, dirigeants d’association, dirigeants de parti, dirigeants d’entreprise et dirigeants de l’église, de toutes les églises. Chacun a reçu, chacun a été prévenu d’une manière ou d’une autre en fonction de ce qui était possible et de l’ouverture des uns et des autres.

C’est un premier exemple, l’humanité si elle ne se saisit pas de ce qui a été avec tant d’amour montré, enseigné, il y aura d’autres manifestations et ne pensez pas que les forces de l’ombre agissent impunément, ainsi librement, lorsque c’est ainsi, lorsque ce sont des destructions majeures avec un tel impact, il y a association, il y a discussion, il y a ce mélange de la Lumière, il est trop facile de chercher des coupables, il est trop facile, encore un fois, de se poser en victime, tout a été voulu, tout a été fait et c’est ainsi et c’est juste. Pour l’humanité c’est juste, nous souhaitons maintenant que les messages soient compris, fassent leurs chemins, que les êtres acceptent d’aller dans ce mouvement de la transition, de vivre autrement, de penser autrement, d’agir autrement, qu’il n’y ait plus de dogme, qu’il n’y ait plus cet asservissement de l’être, aux noms de principes qui ne sont plus dans l’équilibre.

Que vous puissiez en cet instant, nous allons vous relier à cette belle Notre Dame, nous allons vous relier au cœur du cœur, à son essence même que rien ne peut détruire même pas le feu divin, que vous puissiez la ressentir, c’est de cela que la reconstruction va repartir, qu’elle a recommencé, c’est de cela de cette essence,  de ce cœur immortel. Alors que vous puissiez ressentir, accueillir tout est là. Vous pouvez accueillir également les différents êtres de lumière qui sont passés par cette connexion pour venir jusqu’à vous, des anges, des archanges, des êtres de lumière dévoués qui ont servi ce lieu, cette énergie particulière. Alors que vous puissiez accueillir, les accueillir à vos côtés, ce que vous avez à faire de plus beau si vous souhaitez soutenir, entretenir cette belle vibration, c’est de vous saisir du message et d’œuvrer en vous, dans cette résonance de la purification, dans cette résonance de la transformation jusque dans l’assise. Elle a perdu la tête, pour chacun d’entre vous et jusque dans le corps de la Terre, à l’intérieur de la Terre cela a résonné, la vibration, l’intensité a permis une transformation dans la Terre, de couches différentes, de dimensions différentes pour permettre le renouveau parce que elle a tremblé jusque dans ses racines, celles qui vont dans la Terre.

Vous respirez profondément, il y a vous le savez toujours différents niveaux de lecture, à chaque évènement, à chaque situation, en fonction des uns et des autres, en fonction des niveaux de conscience, en fonction des histoires qui sont vécues en même temps toujours d’être dans vos cœurs, toujours d’accueillir ce qui vous parle, ce qui résonne. En fonction du niveau vibratoire de la personne qui entend, qui écoute ou qui lit la vérité peut être différente cela n’est pas important, que chacun trouve la sienne, celle qui résonne avec votre cœur, avec votre intérieur et que vous preniez dans l’évènement, dans la vibration ce qui vous fait avancer, ce qui vous fait progresser. L’élan est là, l’élan du changement, l’élan des grandes décisions parce que vous sentez, là où vous en êtes, au niveau de votre société tout peu basculer, qu’il y a parfois des choses très improbables qui se produisent ou que vous voyez parfois arriver à la tête du gouvernement des êtres qui surgissent ainsi. C’est une époque où tout est possible, le meilleur comme le pire, parce que c’est prêt, parce que c’est le moment de s’interroger sur ce qui est à garder, ce qui est à rendre, ce qui est à détruire, ce qui est à aider à reconstruire.

Ce que vous vivez individuellement c’est la même chose collectivement dans vos sociétés, sur la Terre et c’est inconfortable parce que où que vous regardiez il y a du mouvement, il y a du désordre, il y a des êtres insatisfaits, des êtres dans la tristesse, dans la souffrance et puis il y en a qui cherchent, qui cherchent les solutions, qui se débattent, qui s’expriment, qui expriment toutes les émotions retenues par le collectif. Et c’est là que parfois cela peut être compliqué de contenir tout cela, de canaliser que ça ne parte pas dans tous les sens qu’il n’y ait pas trop de destructions. Et vous avez votre part de responsabilité dans comment vous vivez le changement, ce que vous voyez à l’extérieur, ce que vous vivez à l’intérieur, quelles sont vos pensées, quelles sont vos émotions, qu’est-ce qui vous anime, d’amener ça dans l’harmonie, de rechercher à chaque fois l’équilibre, ne pas venir encore grossir les rangs de la colère, de la rage, de la honte parfois.

Vous respirez profondément, période de toute beauté où nous observons avec quelle vitesse les changements arrivent, les mentalités plus lentement se transforment, c’est inscrit en la plupart des êtres incarnés c’est inscrit, cette période est là inscrite, repérée comme celle de ce qui est possible, de ce qui est permis et beaucoup est permis, beaucoup. Alors c’est avec force que nous vous disons allez-y, allez dans vos transformations, c’est le moment de lâcher, c’est le moment de redonner, c’est le moment de vous mettre à l’œuvre, de participer à votre grande œuvre intérieure. Qu’est-ce qui vous convient, qu’est-ce qui ne va plus, est-ce  que la vie que vous avez est celle que vous espérez, celle que vous avez envie, besoin d’expérimenter et puis vous regardez qu’est-ce qui fait que vous allez dans cette direction, vous acceptez, c’est déjà vous avec vous-même d’accepter de changer. Et lorsque vous dites j’accepte de changer s’il vous plait ne mettez pas de conditions parce que nous, nous entendons, j’accepte de changer si je garde ceci, si cela m’est enlevé, si je vais à tel endroit, si, je, résiste, la transformation est moindre.

Ayez foi en vous, c’est vous qui allez vous transformer, c’est vous qui allez faire apparaître, là dans votre vie, dans votre quotidien ce qui est bon et juste pour vous, alors ne commencez pas à vous mettre des barrières, ne commencez pas à vous bloquer, à vous limiter par des conditions j’accepte le changement, j’accepte que mon être se transforme pour le meilleur, pour mon évolution, pour que mon âme puisse se réaliser et c’est tout. Ne mettez rien d’autre, ne mettez pas, ne mettez plus, plus de limites, laissez-vous être, laissez, laissez l’univers vous amener ce qui est bon pour vous et parfois il est nécessaire d’expérimenter ce que l’univers vous amène avant de pouvoir dire c’est bon ou c’est pas bon, parce que ce sont toujours vos croyances, toujours vos opinions, vos jugements qui font le tri dans ce que l’univers  amène. Et il y a des fréquences tout à fait belles qui amèneraient  des belles réalisations ou de beaux mouvements, de belles constructions et puis dès le départ vous les éjectez, vous les mettez de côté soit parce que vous ne les connaissez pas, soit parce que ça ressemble peut-être à quelque chose que vous avez connu et vous mettez de côté, vous, vous privez de certaines opportunités par vos croyances, par toutes les opinions que vous avez, les jugements que vous émettez sur vous et sur les autres.

Vous respirez profondément, ça ne peut plus être comme avant, nous l’avons déjà affirmé et nous le redisons encore et encore c’est terminé vous écrivez sur des pages blanches, vous avez cette chance immense en temps que civilisation de pouvoir créer du nouveau, de ne plus être obligé comme vos ancêtres de répéter encore et encore. La permission vous a été accordée et devrait avec le nouveau de bâtir un monde nouveau, cette nouvelle terre et par peur vous utilisez, vous reproduisez l’ancien. Toutes les relations sont à réinventer, le commerce, les échanges entre les pays, entre les uns et les autres, les familles, les liens que vous avez avec la terre, avec les autres règnes, avec tous les êtres subtils. Il y a tout à revoir, ça peut aller très, très vite parce que il y a beaucoup d’êtres qui sont déjà porteur de ces informations et qui les diffusent, il vous reste à les expérimenter, à faire des essais à tester ce qui va et ce qui ne va pas, à réajuster. Mais la plupart, la plupart freine, la plupart résiste par peur, par appréhension du nouveau, de l’inconnu, qu’est-ce qui va être de ma vie, qu’est-ce qui va encore me rester tellement et plus encore.

Cela passe par l’expérience nous l’avons dit, plus par la tête, le cœur, l’expérience, le corps et nous soutenons ce mouvement, nous vous aidons dans ce mouvement, changer, évoluer, vous transformer, permettre, vous permettre, vous autoriser des expériences autres, des attitudes autres, d’avoir des opinions différentes, avoir confiance en vous, faire preuve de courage, c’est une époque qui demande du courage, de la bravoure et puis surtout l’entraide, l’entraide. Oui réaliser que vous avez besoin les uns des autres, pas ce besoin qui amène l’assistanat, pas ce besoin qui réduit la dignité de l’autre, non, plus vous avancez plus vous êtes autonome, plus vous êtes responsable de vos vies. Et dans, dans ce cheminement, dans ce que vous expérimentez au quotidien l’autre est là, l’autre est là pour échanger avec vous, pour partager, pour donner un coup de main tout comme vous, vous le faites sans porter pour l’autre, sans faire à sa place, sans le réduire à quelqu’un qui ne sait pas ou qui ne peut pas ou qui n’a pas le niveau.

Il faut arrêter cela, de génération en génération vous, vous êtes transmis l’esclavage, l’assistanat, vous, vous êtes transmis toutes les peurs, tout ce qu’il fallait pour ne pas être libre, pour laisser votre pouvoir aux autres, aux uns et aux autres. Vous avez besoin des uns et des autres, sinon pourquoi, vous faire si nombreux sur cette terre, simplement pour que vous, vous embêtiez les uns avec les autres, pour qu’il y ait des conflits à expérimenter. Que de belles retrouvailles, que de belles rencontres, toutes ces familles d’âmes qui agissent maintenant dans l’énergie ensemble, parfois très inconsciemment, toutes ces belles familles qui se retrouvent ou se sont retrouvées. Et puis il y a ce qui est nouveau, le petit plus de votre époque, les familles d’âmes qui pendant longtemps restaient les unes avec les autres, chaque famille avec elle-même, il y avait déjà beaucoup de travail pour se retrouver, se reconnaître et puis pour arriver à ce qu’il y ait un semblant d’harmonie, de fraternité.

Cela s’est bien installé parce que vous avez mis déjà plusieurs générations pour le regroupement des familles, familles d’âmes , maintenant les familles d’âmes acceptent d’ouvrir la porte à d’autres familles et c’est là que c’est merveilleux et c’est là que le possible est, parce que tout est possible justement parce que les caractéristiques, les points forts et positifs d’une famille vont pouvoir être montrés, partagés à une autre, à tant d’autres et ainsi de suite. C’est ainsi que les familles d’âmes reforment petit à petit, l’Unité, le Un, tout ce maillage divin, ça se fait au fur et à mesure, un pas après l’autre, mais sachez que cela, oui, les échanges sont réclamés, sont voulus, il a des beaux élans. Alors à votre niveau de regarder, vraiment avec tout le cœur possible où en sont vos relations, comment vous considérez les autres, là où vous en êtes, juste de ressentir. Est-ce qu’il y a à modifier quelque chose, est-ce possible qu’il y ait plus d’ouverture, d’accepter de recevoir, d’accepter de donner, peut-être différemment, avec moins de volonté parce que c’est aussi cela cette époque.

N’oubliez pas : perdre la tête, changement de conscience, fonctionnement différent, laissez le mental à son œuvre, ne plus l’alimenter, donner sans vouloir, accepter de recevoir, ce sont les échanges, c’est ce qu’il y a un petit peu à revisiter pour rebâtir des liens forts les uns avec les autres, ne pas avoir peur de marcher avec l’autre, ne pas avoir peur d’être dominé, d’être manipulé, d’être rabaissé. Donc il est possible maintenant de mettre en place des fonctionnements, des relations très différentes dans le respect, différentes dans le respect de la Vie, parce que le grand principe qui sous tend cela c’est la vie. Avec quelle couleur, quel état d’esprit vous accueillez la Vie en vous, quel chemin elle a le droit de faire en vous, est-ce que vous contrôlez tout, est-ce que vous la limitez à chaque instant. Est-ce qu’au contraire vous ouvrez, c’est ça la relation que vous avez avec la vie détermine les relations que vous avez avec vous-même et avec les autres, ça ne peut pas être autrement.

La vie dans cette saison que vous vivez présentement bouillonne, elle est en pleine croissance, en pleine créativité, c’est que de la joie, servez-vous de ce mouvement, de ce tourbillon, servez-vous en. Comment j’accueille la Vie ou à la fin de la journée comment j’ai accueilli la Vie aujourd’hui, est-ce que je lui ai laissé un petit peu de manœuvre ou est-ce que je lui ai montré exactement où elle devait passer tout le temps, on ne sait jamais au cas où elle ferait quelque chose de défendu. Jouez, oui jouez et jouez avec ce qui vous compose, avec ce que vous avez à l’intérieur de vous, avec tout ce qui se passe en vous. Il ne s’agit plus de vous juger, il ne s’agit plus de vous dévaloriser, de penser que vous faites mal, qu’est-ce que vous pouvez faire de mal, jouez et essayez ça ne marche pas vous testez une autre partie autrement.

Mettez de la légèreté et soyez créatif pour accueillir la Vie, essayez de faire les choses différemment, de tester du nouveau chaque jour quelque chose de différent, de nouveau et puis de vous obliger un petit peu d’aller dans ce que vous ne connaissez pas ou de découvrir,  que ce soit même dans les loisirs ou dans la lecture ou dans la musique ou quelque chose, qui à priori ne vous attire pas mais vous essayez quand même juste écouter quelques instants. C’est ce qui a été abordé précédemment repoussez les zones de confort, accueillir l’inconnu, accueillir tout ce qui est possible en vous et en faire quelque chose, c’est votre œuvre intérieure. Et pour que votre œuvre vous puissiez en faire ce que vous, vous voulez il faut de la matière et c’est la vie qui vous apporte  la matière, les situations, les évènements, les personnes, tous les êtres vivants.

Vous respirez profondément vous allez ressentir votre bassin, votre assise, vos jambes, les racines liées à la terre et nous allons œuvrer sur ces parties de votre corps, stabiliser, vous stabiliser, vous laissez les fréquences vous traverser, la Terre se manifeste dans son élan de vie, vous respirez profondément, il n’y a rien à faire, juste être, juste laisser vos corps, votre corps, votre présence prendre sa place dans votre bassin, dans le bas de votre corps. Vous respirez profondément, tout est là, tout est prêt, tout est à portée de main, tout est en vous et ce qui est et ce qui est dit pour vous alors accueillez, à plusieurs nous sommes, à plusieurs réunis afin de pouvoir apporter la vibration la plus complète possible, celle qui convient au plus grand nombre, qu’il y ait toujours un être en résonance avec vous, puis d’autres êtres qui viennent apporter le complément. Ce complément que vous n’attendez pas, que vous ne connaissez pas, c’est ainsi que vous pouvez ressentir à travers le verbe des vibrations différentes, des présences différentes, parce que à tour de rôle  nous, nous exprimons parfois plusieurs en même temps, parfois l’un après l’autre pour que chacun reçoive et par la joie de nous exprimer ensemble. Qu’il soit ainsi aussi pour vous dans ce que vous accomplissez.

Vous respirez profondément, et nous continuons à vous relier à la Terre, sa force, cette croissance qui est en vous qui profite de cette saison et puis imaginez une jeune pousse qui sort de terre et qui, jour après jour, grâce au soleil, à l’eau, à l’air, à la terre qui l’a tient bien au chaud, l’a nourrie, à tous ces échanges ,qui commence à sortir de terre, qui s’élance dans un mouvement de verticalité, la force qu’il faut, la volonté qu’il faut. Quel que soit le temps, quelle que soit la température qui s’élance, qui continue jour après jour de croître, cette tige maintenant, les feuilles et puis, puis cette fleur en préparation, toute la force qu’il faut pour qu’elle puisse être, pour qu’un moment donné elle puisse s’ouvrir et offrir au monde qui elle est, offrir sa beauté, offrir son parfum, offrir ses couleurs, offrir sa forme, offrir sa vibration, sa présence, c’est ainsi et vous êtes ainsi.

Vous respirez profondément et vous imaginez cette fleur qui s’ouvre dans votre cœur, il y a parfois des attentes qui se font longues, il y a parfois des pressentis, il y a parfois des évènements qui sont annoncés, oui, sachez être avec tout cela pour chacun, il y a préparation, il y a programmation positive dans le sens de vous amener en temps et en heure ce qui est le plus juste et surtout de vous laisser jusqu’à la manifestation que vous attendez l’entière liberté de décider dans un sens ou dans l’autre. Mettez vous le plus souvent possible à l’écoute de ces mouvements intérieurs, sachez prendre du recul, l’appel peut être pressant, peut être fort sans que la manifestation ait lieu le lendemain, ça peut prendre un peu plus de jours, ce n’est pas pour cela qu’il faut vous décourager. Vous êtes l’être en croissance dont la fleur et les fleurs vont s’ouvrir, qui commencent à s’ouvrir, ce n’est pas possible d’ouvrir la fleur à l’avance, elle s’ouvre quand c’est le moment, le moment le plus juste, le moment parfait et c’est ainsi pour vous.

Lorsqu’il y a des retards, lorsqu’il y a des changements de programmes, l’autorisation vous est toujours demandée, alors bien sûr, la plupart du temps ça ne vient pas jusqu’à votre conscience terrestre mais de plus en plus ça le deviendra et ça viendra jusqu’à vous. Lorsqu’il y a retard, lorsqu’il a changement, c’est bien souvent qu’il y a d’autres âmes qui sont concernées et que parfois il faut un peu plus de temps à l’une ou à l’autre, ce n’est pas parce que vous ne méritez pas, ce n’est pas pour vous punir, ce n’est pas pour vous faire comprendre quelque chose, c’est un accord, c’est l’entraide parce que dans ce que vous avez à recevoir, une ou plusieurs autres âmes participent, soit également elles pour recevoir ou elles pour donner et que tout doit être ajusté. Essayez de le voir ainsi, essayez de le penser, de le vivre ainsi, cessez les ruminations, cessez le tourment, cessez les inquiétudes.

Vous respirez profondément, alors nous allons maintenant vous emmener, oui  au niveau des océans, au niveau des êtres qui peuplent les océans, il y a beaucoup à faire sur terre, il y a aussi beaucoup, beaucoup de soutien à apporter à cette eau, à cette conscience, aux êtres qui œuvrent pour maintenir l’équilibre et la vie sur terre, alors en cet instant nous privilégions les océans, toutes les étendues d’eau, afin d’équilibrer au maximum tout ce qui est émotionnel en chacun pour le Tout. Et que, en cet instant en un seul cœur votre cercle puisse donner toute la lumière, tout ce que les océans, les êtres peuplant les océans, tous ceux qui œuvrent pour l’équilibre et pour la vie puissent recevoir, vous respirez profondément et vous laissez le mouvement se faire, ces fréquences qui s’évacuent, qui sortent, qui sont transmises de votre cercle à ces étendues d’eau à tous les êtres dans le besoin, à tous les êtres également en demande d’eau, à tous les êtres qui n’ont même plus suffisamment d’eau pour pleurer, pour se laver, pour se purifier. Vous respirez profondément, pour tous les êtres qui sont privés de cet élément indispensable à la vie.

Vous respirez profondément et nous passons à travers vous, nous vous transmettons de nouvelles fréquences jusqu’à votre couronne, ces fréquences dorées qui vont passer à travers vous, alimenter tout votre corps et ressortir aussi par votre cœur rejoindre cette eau ou cette absence d’eau et vous accueillez ces énergies, vous accueillez ces fréquences. Période de structuration pour vos corps, de remaniement au niveau de votre corps physique, bien sûr les autres corps sont aussi impliqués, les changements importants dans les vibrations de la planète, dans tous ces mouvements un peu désordonnés, actuels sur terre, impactent le corps physique, d’où la nécessité de penser à votre structure, de penser à vous apporter ce qui est nécessaire pour que vous soyez en forme, pour que vous soyez en pleine santé de penser à ce corps.  Bien souvent vous y pensez quand vous ressentez la douleur, quand vous êtes un petit peu limité dans vos expressions, dans ce que vous voulez mettre en place, sachez y penser simplement chaque jour avec beaucoup d’amour pour donner à ce corps vraiment ce dont il a besoin. Le reconnaître dans son travail, dans son œuvre, dans ce qu’il accomplit chaque jour, dans tous les mouvements, dans cette responsabilité qu’il a d’accueillir la vie et de la maintenir.

Vous respirez profondément, c’est une période nous l’avons dit où tout est possible, où vous pouvez trouver les extrémités, la paix est là, la détente est là, tout ce qui a de plus grand, de plus lumineux sont à portée de mains, tout est là, comme son contraire. Faites vos choix, soyez acteur, soyez présent, ne vous laissez plus imposer par vos pensées, par vos croyances un style de vie qui ne vous convient pas. Ne soyez plus dans l’attente de ce qui pourrait être, réajustez au fur et à mesure vos besoins, au fur et à mesure vos envies, au fur et à mesure ce qui vous donne de la joie. Il n’y a plus de temps à perdre, vous accueillez en vous toutes ces fréquences pour pouvoir les faire vivre, pour pouvoir leur laisser l’opportunité de vous faire des cadeaux, de permettre à la tige de se transformer en fleurs, cela se fait jour après jour. C’est ce qu’amène l’expérience, le cadeau.

« Que vous puissiez dans l’espace de votre cœur m’accueillir, je suis la Mère divine, pour chacun je suis, amour, soutien, compassion, pour chacun, je suis présente comme je l’ai toujours été au-delà de vos croyances, au-delà de ce qui vous a été raconté et dit, au-delà même de ce que vous pensez, ensemble nous sommes, cela est. Je permets aux cœurs de s’ouvrir, aux êtres de se relever, de retrouver de l’espoir, de retrouver de la force, parce que je suis cela, rien ne peut détruire ce qui est, à travers vous, en chacun de vous je vis. Lorsque vous m’appelez, lorsque vous me priez je suis, je suis là dans le même espace que vous parce que nous sommes, l’être humain pour pouvoir expérimenter son incarnation vit, entretient, soutient la séparation avec tout ce qui est,  cela est une illusion puisque la séparation n’est pas possible. Alors quoique vous traversiez, quoiqu’il se passe, nous sommes. Je vous salue »

Vous respirez profondément, doucement vous allez reprendre votre place, nous allons vous ramener dans votre corps, dans cet espace, allez, allez dans votre œuvre dans ce que vous voulez accomplir, toutes les forces sont avec vous, ne remettez pas au lendemain, il est important de poser des actes, il est important d’être présent à ce que vous voulez, à ce que  vous désirez manifester. Vous savez qu’il est nécessaire qu’il y ait le geste, l’acte dans la matière, vous pouvez prier, vous pouvez demander, vous pouvez visualiser, vous pouvez sans le geste dans la matière il y a peu de chance de manifestation parce qu’il vous faut être là entièrement, sur tous les plans pour que ce que vous allez créer corresponde, corresponde à l’être incarné, corresponde à votre vie sinon vous attirez à vous des circonstances, des situations, des êtres qui ne vous correspondent pas ou qu’à moitié parce que vous n’étiez  pas complet.

 Vous respirez profondément et vous revenez, ici et maintenant, à votre place dans ce cercle les uns avec les autres, profitez de ce temps où tout est là, profitez de ce que vous écrivez, osez aller dans  ce qui vous apporte de la joie, dans ce qui ouvre votre cœur, osez faire autrement, fonctionnez différemment et vous serez soutenu, vous serez enveloppé, vous serez protégé, vous aurez ce dont vous avez besoin pour y arriver c’est ce que nous vous souhaitons à chacun d’entre vous d’accueillir la vie autrement, de l’expérimenter de manière différente dans vos relations avec vous-même, dans vos projets. Osez, osez être, utilisez toutes les forces disponibles elles sont nombreuses, non pas à vouloir reproduire, non pas à vous malmener pour maintenir à tout prix ce qui est en place mais d’aller dans l’évolution, dans le changement. Qu’il en soit ainsi, je suis Emmanuel et je vous salue. »

 Vous pouvez reproduire ces textes et en donner copies aux conditions suivantes: Qu’ils ne soient pas coupés et qu’il n’y ait aucune modification de contenu. Que vous fassiez référence à notre site www.eveiletbienetre.com       


Vous Aimez cet article ? Merci de le partager sur les réseaux sociaux :
Share
Share