La liberté d'être | Eveil et Bien Être

Télécharger/Imprimer ce textefleche2

« Bonsoir à vous, je suis Emmanuel, que vous puissiez être accueillis dans ma vibration, prendre votre place, que vous puissiez être dans l’ouverture celle de vos cœurs afin de recevoir, de prendre, d’accueillir ce qui vous revient.

Que nous puissions à travers vos êtres distribuer, partager que ce soit pour vous, que ce soit pour vos proches, que ce soit pour toutes les âmes qui sont à vos côtés, qui sont rattachées à vous de part vos histoires, vos lignées, vos expériences.

Alors prenez place, il est important d’accueillir le mouvement, de prendre conscience du mouvement de vos êtres, au-delà des activités du quotidien, de tout ce que vous devez accomplir, de prendre conscience de ce qui se passe en vous, de cette vie intérieure, de cette vie parallèle, de cette vie qui interfère avec votre conscience quotidienne.

De comprendre qu’à l’intérieur de vous dans ce même corps il y a plusieurs niveaux, plusieurs expressions de la vie, des niveaux plus ou moins conscients, des expressions de la vie plus ou moins évidentes. Et jour après jour votre vie intérieure se réalise, expérimente, elle vous permet aussi d’aller dans l’expérience.

Vous pouvez ressentir à certains moments l’impulsion, l’envie pressante d’aller vers quelqu’un, d’aller dans une expérience, d’aller dans un lieu, les connexions, les points de rencontre, la communication entre les différents niveaux de votre être sont permanents, simplement pour aider, pour faciliter le partage et les échanges.

A vous de réaliser qu’il y a plusieurs niveaux de vie, que vous n’êtes pas simplement ce que vous pensez être ou ce que vous montrez au monde, ou la manière dont vous pouvez vous définir, vous êtes beaucoup plus complexe, beaucoup plus multiple.

Et ces niveaux souterrains, ces niveaux de conscience à l’intérieur de vous s’expriment à des périodes définies en fonction du programme de votre âme, en fonction des choix d’incarnation, en fonction de ce que vous êtes prêts à accomplir.

Et cela va être l’intérieur qui va pousser, qui va faire réagir les couches les plus externes de votre être, la personnalité, les couches les plus externes du corps physique, pour vous amener dans la matière, dans la réalité à vous accomplir. Ces niveaux intérieurs de votre être, vos profondeurs ont besoin de la matière, ont besoin de ce plan d’expériences pour que vous puissiez comprendre, réaliser, pour que vous puissiez amener la conscience dans ce que vous traversez.

Il ne suffit pas d’être dans le langage intérieur, il ne suffit pas de vous parler à vous-même, il est nécessaire d’aller dans le concret, d’aller dans ces plans physiques, nous le rappelons ainsi que toute guérison, toute compréhension, toute mise en conscience doit passer par la matière, doit passer d’abord par votre corps physique.

Que vous puissiez avoir la sensation physique de ce qui est compris, de ce qui est accompli, de ce qui est intégré pour pouvoir valider votre cheminement, tant que cela ne passe pas par le corps physique, par les plans de matière vous n’avez pas la certitude de ce que vous avez délivré, dénoué en vous, de ce que vous avez compris ou mis en conscience.

Vous aurez toujours besoin d’une validation dans la matière, que ce soit par votre corps, que ce soit par un acte, par une expérience, par une interaction avec un autre être pour vraiment avoir l’assurance que ce que vous avez travaillé, que ce que vous avez mis en œuvre en vous est accompli.

Et il n’y a pas de démarche spirituelle, il n’y a pas d’éveil sans la matière puisque vous avez choisi comme plan d’expérimentation la terre. Vous pouvez vivre votre spiritualité dans la matière et c’est ce qui vous est demandé que toutes vos croyances, que toute cette recherche d’apaisement, cette quête de lumière soient régulièrement mises en lien avec la matière et validées par ce plan concret.

Il est si facile d’être dans la pensée, il est si facile d’être dans les plans subtils et il est si facile d’arriver à vous convaincre que c’est fait, que vous êtes bien, que vous avez compris et ce n’est pas suffisant car les plans subtils contiennent également les plans de l’illusion. Et il est tellement facile pour votre mental, pour votre personnalité ou même pour des corps plus subtils de vous faire croire que c’est fait que vous avez compris, que vous êtes guéris, que vous avez pardonné, que vous êtes dans la lumière, c’est si facile.

Alors allez dans la matière, demandez la validation dans la matière et vous verrez alors si votre pardon est sincère, si votre lumière est stabilisée et son intensité, si votre blessure est effectivement guérie. Vous ne pouvez pas faire abstraction de cette étape et nous observons, combien, combien d’êtres en chemin qui sous prétexte d’être dans la spiritualité s’échappent, repoussent la matière.

Il n’y a pas de spiritualité sans matière sur terre, c’est ce que vous êtes venus comprendre, c’est ce que vous êtes venus accomplir d’amener la lumière, d’amener l’amour inconditionnel sur terre, dans la matière, dans les différents plans denses pour en faire l’expérience. Il est si facile avec vous-même, dans votre cœur de vous dire que vous aimez, que vous aimez d’une manière inconditionnelle.

Alors après allez dans la matière, allez à la rencontre de l’autre pour valider cela, où en êtes-vous avec cet amour inconditionnel ? Et ce n’est pas pour vous mettre en échec c’est juste pour vous pour savoir là où vous en êtes, pour être dans la sincérité, dans la loyauté de votre démarche, pour ne pas vous duper, pour ne pas vous manipuler vous-même car vous n’avez besoin de personne pour être manipulé.

Vous avez tout ce qu’il faut à l’intérieur de vous pour vous faire croire plein de choses, vous êtes actuellement dans des plans difficiles, dans des plans très exigeants qui demandent de la rigueur, qui demandent de la présence et qui vont tout naturellement de par la force des énergies vous amener dans ces validations.

Ce n’est pas l’extérieur qui réclame mais c’est bien votre être, c’est bien votre âme qui souhaite aller au bout de sa démarche et qui souhaite vivre l’ascension sur terre, alors ne fuyez pas, ne cherchez pas à vous épargner certaines expériences.

Servez-vous de ce que vous avez appris, de ce que vous avez, oui découvert en vous développé en vous, servez-vous de vos attributs, ne fuyez pas la matière, faites attention à ces mouvements intérieurs, à ces différents niveaux de conscience qui cohabitent en vous et laissez votre être vous guider à travers la matière pour aller chercher les validations.

La plupart des êtres en chemin n’ont plus besoin de travailler la connexion aux plans subtils, cela fait tellement partie de vous, vous les anciennes âmes qui avez déjà à maintes reprises parcouru cette planète, qui avez connu des périodes, des civilisations différentes, qui avez la connaissance, la sagesse. Et il a fallu peu de choses, peu d’évènements, peu d’expériences pour que vous retrouviez ce lien intérieur avec vous-même, avec votre âme, avec d’autres plans, d’autres êtres.

Et c’est un mouvement naturel de croissance, d’expansion, de développement mais comprenez l’importance de travailler, de prendre en charge, d’être dans cette bienveillance par rapport à votre partie incarnée et nous vous demandons à cette période précise, là où vous vivez, à cette époque de ne plus regarder vers le haut.

Le lien avec le haut est établi, c’est un lien qui se développe que vous nourrissez jour après jour et qui est là et qui a toujours été là mais simplement vous en avez pris à nouveau conscience. Maintenant que ce lien est là, qu’il est fort regardez en bas, oui allez dans la matière, allez dans vos racines, allez dans votre incarnation présente.

Cela ne veut pas dire de refaire tout le chemin, cela ne veut pas dire qu’il y a encore beaucoup de travail, cela ne veut pas dire qu’il faut aller revisiter toutes vos incarnations sur terre, mais c’est d’aller assouplir la matière, encore peaufiner la personnalité, la lisser, l’aimer, l’aimer.

Aimez votre incarnation, aimez votre histoire, aimez tout ce que vous avez choisi, pouvoir simplement vous retourner et regarder depuis votre naissance jusqu’à maintenant, avoir un regard bienveillant, ressentir de l’amour pour l’être que vous êtes, l’être incarné, le personnage que vous avez choisi.

Avoir du respect, avoir toute cette bienveillance pour les choix, les décisions, les expériences qu’elles aient été lumineuses ou plus sombres, regardez en vous qu’est-ce qui est encore fragile, qu’est-ce qui vous a écorché, est-ce que tout est cicatrisé, est-ce que vous êtes encore en convalescence, est-ce qu’il y a encore des abcès à percer ?

Pouvoir regarder aussi votre lignée familiale, les êtres les plus proches, les autres générations, vos parents, vos fratries, tous ces êtres qui ont accepté de vous accueillir, qui ont rempli aussi leurs missions, où en êtes-vous, où en êtes-vous avec vos proches, avec vos descendants, où en êtes-vous ?

C’est cela la spiritualité sur terre, ce n’est pas uniquement vous tourner symboliquement vers le haut, chercher l’appui, le soutien d’une forme de lumière car il y en a d’autres, il y en a tellement et cette lumière c’est maintenant dans la matière, c’est maintenant dans votre incarnation que vous devez la trouver.

Il y a des êtres en chemin qui sont désespérés de voir à quel point la vie sur terre est difficile, que la terre souffre, toute cette dualité, toute cette violence et alors et alors, il n’y a pas de victime, la planète terre n’est pas une victime.

Tous les êtres de bonne conscience, de bonne volonté dont vous faites partie ont choisi un challenge de revenir durant cette période pour implanter sur terre la lumière à travers votre corps physique, à travers tous vos actes, toutes vos pensées, toutes vos paroles.

Alors ne soyez pas désespérés du constat, désespérés de ce qui peut actuellement se passer ou ne pas se passer, changez simplement d’état d’esprit et n’oubliez pas pourquoi vous êtes venus. N’oubliez pas l’importance que vous avez, n’oubliez pas que chaque jour à chaque instant vous avez, vous apportez votre contribution, vous avez l’opportunité de participer à cette grande expérience.

Il ne sert à rien de se plaindre, il ne sert à rien de pleurer la planète, de pleurer les autres règnes, que faites-vous, qui êtes-vous, quelles sont les fréquences, quelles sont les valeurs que vous avez décidé d’incarner ?

Le règne le plus en difficulté c’est celui de l’humanité, c’est celui des êtres avec la plus grande capacité de conscience, de réflexion, c’est l’être humain qui se fait le plus de mal et qui répète, répète et qui rentre dans ce cycle de revenir et revenir et de recommencer au prix de grandes souffrances.

Les autres règnes ne disposent pas des mêmes outils, des mêmes capacités cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de souffrance, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas à les respecter, à les prendre en charge, à les aimer. C’est par, c’est par l’être humain que la vie sur terre va évoluer dans un sens ou dans l’autre.

Alors lorsque vous, vous sentez désespérés, lorsque la dualité, lorsque la lumière s’assombrit, mobilisez-vous, intérieurement allez chercher en vous les ressources et rappelez-vous qui vous êtes, rappelez-vous pourquoi vous êtes là.

Car au-delà de votre propre incarnation vous êtes revenus pour le Tout, vous êtes revenus pour participer, pour aider, pour collaborer, pour, oui pour implanter la lumière sur terre, pour essayer de vivre autrement, pour pouvoir tout ce que vous avez compris, tout ce que vous avez amassé durant d’autres incarnations, pouvoir en faire l’expérience ici et maintenant.

C’est là que cette connexion à l’au-delà, cette connexion à votre être intérieur doit vous servir pour la terre, pour votre incarnation, pour le personnage que vous avez épousé pour cette incarnation, ne pas fuir, ne pas vous réfugier parfois dans une pseudo spiritualité.

Ramenez tout dans la matière, prenez soin de vous, même si votre âme est immortelle, même si vous avez la possibilité après cette incarnation de choisir autrement, autre chose, pourquoi ne pas profiter pleinement de là où vous êtes. Il y a des êtres incarnés qui se résignent, cette vie est fichue, j’en prépare une meilleure pour après, qu’est-ce que cela veut dire ?

Soyez présent, pleinement présent dans votre corps, dans votre vie, que toutes nos communications, tous les échanges que vous pouvez avoir avec votre âme, avec vos guides, avec tous les plans divins vous ramènent dans la matière. Tous les êtres, tous les guides qui veillent sur vous, qui vous accompagnent, qui veillent sur la planète, tous les autres lieux, tous vos frères stellaires ont cet objectif de vous aider à vivre votre incarnation sur terre.

Non pas vous donner des solutions pour vous échapper, s’échapper de quoi, d’où, fuir qui, non ce n’est pas ce que vous avez choisi, ce n’est pas une punition d’être sur terre, en changeant d’état d’esprit, en permettant à vos valeurs, en permettant à votre divinité de prendre sa place dans votre quotidien, vous avez la possibilité de vivre autrement toutes vos expériences de prendre du recul, de vous accepter, surtout de vous aimer.

Toutes vos blessures, celles qui ont été activées, réactivées pendant votre enfance puis tout au long de votre incarnation proviennent d’un manque d’amour, vous avez la responsabilité de prendre en charge cela pour avoir une vie la plus confortable, la plus paisible, la plus épanouie, la plus épanouissante.

Il ne sert à rien de mettre la responsabilité sur votre père, votre mère, vos frères, vos sœurs, le voisin, l’état, de vous reprocher encore et encore comment vous êtes. Vous avez la responsabilité de regarder ce qui se passe en vous, de regarder là où vous en êtes et permettre l’installation de l’amour, d’amener ce qui a manqué, ou de rectifier ce qui a été apporté.

Pourquoi supporter, rester des années et des années avec un mal être, pourquoi entretenir des blessures, des croyances, pourquoi vous faire du mal ? Vous avez beaucoup d’entre vous intégré que la vie sur terre c’est cela, être en difficulté, souffrir, avoir mal, endurer, supporter jusqu’à la délivrance.

Mais que de croyances, que de projections, que d’erreurs et surtout que de souffrances endurées pour rien, sortez de vous-mêmes, sortez-vous de l’esprit cette notion de punition, il n’y a pas de victime, arrêtez de vous infliger, de vous reprocher, de vous juger.

Soyez des êtres responsables, devenez, c’est cela, c’est cela qui est le plus difficile sur terre à l’heure actuelle, devenez des êtres autonomes émotionnellement. Nous observons des êtres qui sont déjà dans un âge terrestre avancé qui émotionnellement sont des petits enfants, oui par des blessures réactivées, tant de souffrances, de manques.

Vous savez que les corps les plus fragiles, les plus difficiles aussi à gérer, ce sont les corps émotionnels, le corps mental avec toutes les strates, tous les différents niveaux de conscience, à l’intérieur de ces corps. Vous avez la responsabilité de vous prendre en charge, d’accepter d’aller bien, d’aller mieux, d’être en paix.

Il y a énormément d’outils, énormément d’opportunités que cela soit vibratoire, que cela soit dans la matière, dans le physique pour vous amener à la guérison, à la compréhension et au bien-être intérieur. A vous de décider, à vous de vous choisir et les temps actuels, bien que  bouleversants parfois, pressants, difficiles sont propices à cela, ils vont vous amener directement là où c’est sensible.

Alors laissez-vous faire, reconnaissez là où cela fait mal, prenez conscience et agissez, prenez-vous en mains et surtout quelque soit la manière dont vous œuvrez avec vous-même, dont vous vous réparez, qu’il y ait une validation dans la matière. Que ce soit une discussion avec quelqu’un d’autre, que ce soit un acte de posé, ne restez pas dans les plans subtils de la pensée, de la croyance et parfois de l’illusion.

Vous avez un allié très important dans cette démarche c’est votre corps physique, vous êtes souvent coupé de sa manière de communiquer avec vous, parfois vous ne savez plus comment décrypter ce qu’il a à vous dire, à chaque instant votre corps s’exprime, à chaque instant il traduit ce que vous vivez intérieurement.

C’est important de repérer cela, de pouvoir prendre le temps pour ressentir comment votre corps communique avec vous, quelles sensations physiques vous avez, quelles crispations, comment il va vous signifier que cela va ou que cela ne va pas. Redécouvrez le langage du corps, de votre corps, le corps ne ment pas, le corps va vous donner des indications, il va pouvoir aussi valider ce que vous avez accompli, ce que vous avez repéré.

Et vous respirez, vous respirez profondément, permettez à vos êtres d’intégrer toutes les fréquences, tout ce qui vient d’être déposé, que cela soit l’ensemble de votre être qui puisse intégrer ces énergies, respirez profondément.

Le corps physique va mettre en mouvement les parties, les membres de votre corps pour vous signifier ce qui se passe en vous parfois dans des niveaux très inconscients, le corps va aider à faire remonter à la surface ce que vous avez besoin de réaliser, de comprendre, de traiter.

Allez à la découverte de votre corps, des perceptions de votre corps et comprenez que votre démarche d’éveil, de croissance spirituelle, toute cette démarche est là pour vous aider à vivre sur terre votre incarnation présente, ce sont les nouveaux enseignements.

Vous pouvez toujours rêver de l’espace, de votre univers, des vaisseaux, des autres planètes, vous pouvez toujours aller voyager, mais c’est sur terre que cela se passe, c’est sur terre que vous progresser, c’est sur terre que vous ascensionnez, c’est sur terre que vous amenez la lumière pour vous, pour vos proches, pour toute la lignée, pour le collectif.

Nous voyons beaucoup de gaspillage d’énergie, dans tous les êtres en chemin qui sont à moitié enracinés, à moitié présents, qui ont la tête et une grande partie du corps dans les étoiles et la pointe du pied sur terre. Qu’il est difficile alors de percevoir la lumière incarnée, qu’il est difficile alors pour certains de trouver des raisons de vivre et des raisons de s’aimer. Qui a dit que la matière n’était pas lumière, n’était pas amour ?

Maintenant que vous avez retrouvé les connexions, que vous êtes profondément en communication avec votre âme, regardez votre incarnation, prenez plaisir à prendre en charge votre personnage, c’est ce qu’il y a de plus important. Qu’allez-vous réaliser, qu’allez-vous accomplir, qu’allez-vous comprendre s’il n’y a qu’une partie de vos énergies qui est là ?

Lorsque vous ferez le bilan de cette incarnation, vous serez dans la frustration de voir à quel point vous êtes passés à côté de certaines expériences, finalement vous réaliserez combien la vie sur terre pouvait être belle, mais ce n’est qu’en étant dans le corps, qu’en étant pleinement présent dans la réalité que vous pouvez vous apercevoir de cela.

Prenez également conscience de votre puissance, tous les êtres en chemin, c’est-à-dire les êtres qui ont pris conscience de la connexion à leurs âmes, de la connexion avec les autres plans et qui ont consciemment décidé de s’éveiller et d’ascensionner, tous ces êtres en chemin au fur et à mesure de leur croissance acquièrent nous l’avons déjà dit une puissance, puisque au fur et à mesure, vous est redonné la liberté d’être, la liberté de vous exprimer, la responsabilité de vos énergies.    

Vous êtes peu à prendre la mesure de cela, à réaliser combien une colère peut avoir des impacts importants, combien une colère peut être destructrice, pas simplement pour vous, pour le tout, cela ne veut pas dire que vous ne devez plus avoir d’émotions, que vous ne devez plus vous mettre en colère ou exprimer votre colère.

Cela veut dire qu’en récupérant vos forces, votre puissance et la responsabilité de votre être vous avez aussi la grande responsabilité de ce que vous émanez, de ce que vous affichez au monde, que ce soit dans vos pensées, vos paroles, vos actes.

Et nous revenons à vos blessures, nous revenons à ce qui peut être douloureux, nous revenons à ce qui peut être encore bloqué ou incompris ou ce qui peut paraître injuste, c’est ce qui va provoquer les émotions les plus délicates, les plus discordantes avec le plus d’impacts négatifs pour le Tout, ce qui n’est pas encore apaisé en vous. Si vous prenez, si vous vous prenez en charge régulièrement vous visitez à l’intérieur de vous régulièrement, vous observez comment votre corps communique, ce qui se passe ce qui est fluide, ce qui l’est moins.

Et vous n’attendez pas, vous réglez au fur et à mesure afin d’être dans un état intérieur suffisamment stable, apaisé, harmonieux pour pouvoir en étant dans le monde, en étant en contact avec d’autres âmes, d’autres réalités pour pouvoir occuper votre place dans la société dans l’équilibre, dans la bienveillance. Et ne pas vous mettre en colère, ne pas avoir des pensées destructrices même si la cause peut être juste.

L’être de sagesse, l’être qui s’éveille est dans la mesure, nous l’avons déjà évoqué, c’est le chemin du milieu, l’être de sagesse ne fait plus le grand écart, d’un seul coup à être très perché puis la seconde d’après être dans des fréquences très basses et très lourdes. Quel impact sur vous, sur votre être, votre corps et quel impact pour le tout, pour la planète ?

Comprenez que ce sont les êtres en chemin qui créent parfois par inconscience beaucoup de dégâts, les êtres qui évoluent dans des dimensions inférieures n’ont pas encore retrouvé toute la liberté car il n’y a pas la conscience qui accompagne.

Vous au fur et à mesure que vous, vous élevez vous récupérez tous les possibles, votre tâche est plus difficile que l’être qui évolue dans des dimensions inférieures et qui ne sait pas, qui n’a pas connaissance, qui ne sait pas ce qui existe, ce qui est, qui ne sait pas quels sont ses pouvoirs, qui ne sait pas que le temps n’existe pas, qu’il n’y a pas de distance, que tout est énergie et que grâce au libre arbitre vous avez l’entière liberté de faire le meilleur comme le pire.

En vous éveillant vous avez la connaissance de tout ce qui est, de tout ce qui est possible, de tout ce que vous pouvez, alors c’est pour cela que nous disons il n’y a pas de victime, il n’y a pas à être désespéré de ce qui est vécu, expérimenté sur terre à l’heure actuelle. Veillez à ne pas tomber là dedans, à maintenir, à maintenir un niveau suffisant de lumière car vous avez de l’impact sur le Tout.

Et vous respirez profondément, vous respirez pour bien ouvrir votre cœur, bien vous poser dans tout votre corps, nous sommes déjà à préparer les énergies de Pâques, ce sont de grands chemins, de grands boulevards qui seront à votre disposition afin d’amener la libération, d’amener, d’aller dans le pardon, d’aller dans cet amour pour vous, pour votre incarnation.

De grandes portes, de grandes ouvertures, l’intervention importante de maîtres incarnés et désincarnés qui vont soutenir l’élan, préparer la vibration pour que le plus grand nombre d’êtres puissent bénéficier de ces ouvertures. Il s’agira alors durant cette période, mais nous en parlerons ultérieurement, il s’agira alors d’être parfaitement alignés, de vous être préparés dans ce que vous avez à libérer dans ce que vous avez à soutenir en vous, à réparer.

Nous reviendrons ultérieurement sur cette préparation et ça commence déjà, petit à petit les chemins se font, les chemins se dessinent, les pics énergétiques, les pics vibratoires que vous allez ressentir de plus en plus, ces pics vont s’accentuer.

Tous les êtres vivants vont bénéficier de ces ouvertures, tous les règnes, moment important pour cette année, moment important de rassemblement, rassemblement avec l’autre, avec les autres, rassemblement avec vous, avec votre incarnation, avec votre vie, avec tout ce que vous avez mis en place, tout ce que vous avez réalisé, tout ce que vous avez vécu depuis votre naissance.

C’est réellement le Christ, réellement sa présence en vous, en dehors et au-delà de tout précepte religieux, là aussi il va falloir encore sortir, il va falloir abattre des murs, il va falloir libérer, vous libérer de vos croyances pour pouvoir accueillir en vos cœurs ces énergies christiques, qui sont liberté, légèreté, amour et compassion pour chacun, pour tous, pour vous-même, avec vous-même.

Allez au-delà des apparences, au-delà de ce qui est imposé, au-delà des normes et ce sont les jeunes générations de par leurs comportements, notamment leurs alliances, notamment leurs comportements amoureux qui vont faire voler en éclats toutes ces normes, toutes ces limites, toutes ces prisons, pour ne vivre que l’amour, que la reconnaissance de l’être, de l’autre, de soi, dans l’équilibre et le respect.

Alors bien sûr, il y a des êtres qui sont venus provoquer, qui sont venus avec force pour abattre tout cela, oui beaucoup de provocations, beaucoup, beaucoup de mouvements, puis d’autres un peu plus doux, un peu plus apaisés vont faire réaliser qu’en fait l’amour est au-delà de tout forme, de tout norme. Amour Inconditionnel qui n’appartient à personne et à tout le monde.

D’autres schémas, d’autres modèles, d’autres formes de vie, de clans, de rencontres, d’unions, oui et cela va demander beaucoup d’ouverture, beaucoup de tolérance, vous pouvez déjà vous préparer à cela car vous avez été formatés, vous avez en vous des croyances, des normes parfois très strictes sur ce qui doit être ou ne pas être, sur comment l’amour doit être mis en œuvre sur terre, qui avec qui. C’est en train d’être revisité complètement.

Il y a certaines expériences qui ne dureront pas, qui sont simplement là pour venir provoquer, venir titiller, venir dire au monde interrogez-vous, qu’est-ce que l’amour, pour soi, pour l’autre, qu’est-ce que la famille, qu’est-ce que aimer, s’aimer, tout cela s’inscrit dans les énergies christiques de l’ouverture et de la liberté.

Et vous respirez profondément, nous allons maintenant entrer en contact avec la planète, juste votre planète, juste la terre, juste vos cœurs et la terre, juste vos cœurs, la terre et le cœur de la terre en cet instant .

Vous respirez profondément et vous laissez venir à vous par votre couronne les énergies qui vont descendre en vous, qui vont vous traverser jusque dans vos racines terrestres, ces énergies qui par votre cœur vont se répandre jusqu’à la terre et jusqu’au cœur de la terre, le tout paisiblement, le tout en conscience, car cette lumière qui va vous traverser va se charger de vos attributs, de vos valeurs, de qui vous êtes et c’est tout une partie de vous que vous allez transmettre à la terre et au cœur de la terre.

Et vous respirez profondément, vous laissez cette lumière se répandre à l’intérieur de vous, vous ressentez vos cœurs, la paix, la joie d’être là, d’être présents, d’être, d’êtres vivants. Quoiqu’il se passe dans vos vies, quelles que soient les expériences que vous avez entamées, choisies, vous êtes là, vous êtes présents, vous êtes vivants et la lumière passe en vous. Vous respirez profondément.

« Bien aimés, je suis Jeshua et c’est à vos cœurs bien aimés, oui que je m’exprime, à chaque présence, à chaque être ici présents, recevez ma bénédiction, ressentez cet amour qui va au-delà de vous, au-delà de tout ce qui est. Parfois le chemin est étroit, très étroit, parfois il n’y a pas de visibilité devant vous, vous avez l’impression d’avancer à l’aveugle et c’est votre cœur, c’est cet amour en vous qui vous guide, ce que vous traversez d’une manière individuelle est aussi vécu d’une manière collective. Collective dans le sens de groupe, de clan, de famille, dans le sens de pays, de région, de civilisation, où les mêmes interrogations sont présentes, où la même recherche, quête de sens s’exprime. Et c’est la même chose, il n’y a pas de séparation, il n’y a pas de différence entre votre quête de sens, celle du collectif, celle de votre région, celle de votre pays, de votre planète, celle de l’humanité. De plus en plus présent je serai, de plus en plus à vos côtés, de plus en plus la main sur le cœur, à tous les êtres qui le demandent, à tous les êtres dans le besoin, je le dis exprimez-vous. Il ne m’est pas possible d’intervenir sans votre demande, soyez dans la conscience de ce que vous demandez, de ce que vous exprimez. Recevez ma bénédiction, bien aimés, je suis Jeshua. »

Respirez profondément, nous relions vos cœurs aux cœurs de la terre, afin d’affirmer vos présences, vous respirez profondément.

«  Je vous salue, j’appartiens aux plans subtils, éthérés et lumineux, je suis une Licorne et je me rapproche, nous nous rapprochons, nous pouvons mêmes parfois à certains endroits de votre planète amener nos corps de lumière dans la matière, nous pouvons même parfois occuper d’une manière ponctuelle le corps, l’espace d’un autre être vivant pour transmettre, pour partager, pour enseigner. Nous sommes là pour amener la légèreté, pour amener la prise de conscience de la liberté. Prendre conscience du mouvement de la vie en soi, nous sommes à la fois légèreté et force, nous sommes bien présentes et de plus en plus dans des plans très proches des vôtres, là aussi des chemins, des passerelles sont installés permettant les échanges. Beaucoup de rêves, beaucoup de visions, beaucoup d’expansions de conscience dans nos plans, ou alors nous vous accueillons et nous vous aidons à vous libérer, à nettoyer vos corps subtils, à les recharger, le tout dans l’acceptation de nos différences, dans la fraternité au-delà des formes, l’acceptation de ce qui est. De plus en plus présentes dans la matière, observez nos symboles, observez nos représentations, nous agissons ainsi et je vous salue. »

Et je vous retrouve, je suis Emmanuel et nous allons ensemble revenir sur ce plan, doucement reprendre votre place, ressentir votre corps, ressentir ce qui se passe à l’intérieur de vous, nous souhaitons encore dire quelques mots concernant le pardon.

N’allez pas trop vite, vous pouvez d’une manière très sincère vous dire que vous avez pardonné, là aussi il est important, qu’il y ait une validation dans la matière. Ce n’est pas parce que vous êtes dans une démarche spirituelle en quête de lumière, en quête d’amour inconditionnel pour vous et pour le tout que vous avez l’obligation d’avoir pardonné et d’avoir tout pardonné.

Nous observons parfois des êtres qui affirment avec sincérité avoir pardonné et qui quelques temps après, voire quelques années après sont rattrapés par l’évènement, par le souvenir de l’évènement, par ce qui a pu être choquant, traumatisant et qui réactive de la souffrance, qui réactive de la colère, qui réactive de l’incompréhension, et en plus du jugement. Quel être spirituel vous faites si vous n’avez pas pardonné, vous vous dites alors ?

Prenez le temps, quelle est cette pression, quelle est cette urgence que vous avez à vous mettre, le pardon est une notion importante que vous avez à vivre avec vous-même, à incarner et parfois cette étape du pardon se fait souvent étape, pas après pas, cela peut prendre plusieurs années et alors acceptez là où vous en êtes.

Ce n’est pas que toutes vos croyances, que toute cette quête d’amour, cette quête du divin, ne vous oblige pas à pardonner, ne vous croyez pas obligés de pardonner si vous n’êtes pas prêts, vous créez alors le chaos, le désordre, la distorsion en vous.

Qui est-ce qui va moins vous aimer vos guides, votre être divin baignent dans cet amour inconditionnel, que vous ayez pu pardonner ou non vous êtes aimés, qu’il en soit ainsi pour vous-même. Cela fait aussi partie de votre responsabilité d’être dans cette honnêteté de ne pas vous obliger à, à cause ou par vos croyances.

Nous souhaitions éclaircir cela, car nous observons de la confusion dans les êtres en chemin, dans les êtres en quête de cette spiritualité, soyez libres dans votre croissance, dans ce que vous avez à mettre en paix, à apaiser en vous. Il n’y a que vous qui vous jugez. Qu’il en soit ainsi.

Nous terminerons cette communication ainsi en vous souhaitant le meilleur, que vous puissiez vous aimer, que vous puissiez mettre toute votre énergie dans votre vie, dans votre présent, aimez vos personnages, aimez vos incarnations. Servez-vous de tout ce que vous avez retrouvé, toutes les aides sont disponibles, en vous, autour de vous, tous les êtres de lumière, toutes les informations, toutes les connaissances, tous les enseignements dont vous avez besoin sont là pour vous, pour votre incarnation, pour la vie sur terre. Qu’il en soit ainsi. »  

Vous pouvez reproduire ces textes et en donner copies aux conditions suivantes: Qu’ils ne soient pas coupés et qu’il n’y ait aucune modification de contenu. Que vous fassiez référence à notre site www.eveiletbienetre.com


Vous Aimez cet article ? Merci de le partager sur les réseaux sociaux :
Share
Share