La liberté de votre être | Eveil et Bien Être

Télécharger/Imprimer ce texte

« Que vous puissiez accueillir la lumière, que vous puissiez l’accueillir pleinement, je suis Emmanuel, que ce moment, ces instants, cette communication soit pour vous, soit pour l’ensemble de votre être, qu’il n’y ait aucune séparation. Soyez dans l’ouverture la plus grande d’accueillir ce qui vient, d’accueillir ce qui se présente, d’être, d’être là simplement, de prendre, de recevoir, de pouvoir par la suite faire un bout de chemin avec ce qui est donné. Laissez vivre en vous ces fréquences, tous les codes, toutes les informations qui seront partagés, permettre que l’ensemble de votre être puisse recevoir, qu’il n’y est pas de blocage de votre mental, parce que le mental dès qu’il entend il commence à analyser, il commence à interpréter, il commence à vouloir ranger  dans les petites cases, ranger dans ce que vous connaissez, dans ce qui peut faire sens, dans ce qui peut faire image avec ce que vous vivez actuellement.

Alors essayez le temps de cette communication de ne pas faire de rangement, de laisser votre mental au repos au maximum pour que l’information aille le plus loin possible, qu’elle ne soit pas arrêtée, qu’elle ne soit pas tout de suite analysée d’une certaine manière par votre mental et au delà des mots, il y a l’intention, il y a la vibration, il y a cette lumière qui est adaptée pour chacun d’entre vous, c’est ce qu’il y a de plus important. C’est cette vibration qui va venir mettre en mouvement à l’intérieur de vous ce qui est nécessaire, ce qui va vous permettre d’aller un petit peu plus loin. Les mots, le verbe bien sûr est très important, sont très importants, mais le mot est réducteur, le mot a une limite celle de votre compréhension, celle du sens qu’il a, du sens  que vous lui donnez, de toute l’interprétation. Alors si vous pouviez accueillir le mot et surtout ce qui vient avec pour que les aspects de vous qui sont plus subtils, votre corps physique puisse recevoir également qu’il n’y ait pas que votre mental, votre intellectuel, cette partie qui range, qui tout de suite va chercher un sens, laissez le reste puis accueillir et recevoir.

Et nous commençons par harmoniser votre cercle vous permettre d’être Un, là aujourd’hui en cet instant, ne pas vous préoccuper du reste, pas vous préoccuper de ce que vous avez vécu dans la journée, ce qui va suivre après ou dans la semaine. Simplement être dans l’instant, dans l’instant qui est comme il est, il n’y a pas à vouloir enlever, c’est d’amener  au maximum la conscience et votre conscience accueille ce qui est là, ne pas vouloir tout de suite chasser, ne pas vouloir enlever, ne pas vouloir se fermer. Vous entendez et c’est devenu quelque chose de courant la pleine conscience, c’est cela être pleinement là, entièrement là, entièrement dans l’instant avec tous vos sens, avec tout ce que l’instant peut vous amener comme information, comme ressenti, ce qu’il y a à entendre, ce qu’il y a à voir, à percevoir, ce qu’il y a  à faire ou non. C’est d’accueillir l’instant, sans vouloir commander l’instant, sans le vouloir de telle ou de telle manière, c’est ce qui vous cause du souci, c’est ce qui vous cause de la difficulté parce que vous avez une idée précise de ce que vous voulez et de ce que vous aimeriez.

Et lorsque ce n’est pas ainsi ça amène de la contrariété, ça amène de la frustration, ça amène des fréquences basses qui vous font changer de vibration, c’est de pouvoir être dans la souplesse, de pouvoir être malléable par rapport à vous, vous dire que votre curseur par rapport à votre bien être il y a une possibilité de le bouger et d’expérimenter le bien être peut être d’une manière qui peut être différente de ce que vous pensez ou de ce que vous avez déjà vécu. Ce n’est pas vous renier, ce n’est pas aller à l’encontre de vos valeurs, de ce qui est important pour vous, mais parfois il suffit de faire autrement ou d’envisager la situation autrement, d’accueillir ce qui se présente, d’être dans l’instant, d’être dans cette souplesse pour ne pas vous fermer, pour ne pas rejeter une partie de l’information, une partie de ce que cet instant a à vous donner. Et vous allez vers cela, vous allez vers cette pleine conscience, vers cette partie de vous qui va de plus en plus apprécier le présent, apprécier d’être et qui en appréciant d’être va modifier le faire, modifier les relations humaines, modifier vos manières de penser, les angles de vie vous faire prendre d’autres perspectives.

Imaginez combien d’angles il peut y avoir dans une seule situation, une situation que vous avez à vivre combien, bien sûr qu’il y en a plusieurs et généralement par habitude, par réflexe, parce que parfois vous savez aussi ce qui fonctionne vous utilisez le même, un parfois, parfois deux mais rarement au-delà et c’est maintenant d’explorer les autres perceptives, c’est ainsi que vous allez trouver des solutions. Ne pas rester, ne pas être face au mur et vous dire il n’y a pas de solution, je bute, je bute contre ce mur parce que bien souvent il n’y a qu’une perspective, deux et pas plus, pas plus, en fonctionnant ainsi vous allez trouver des solutions, vous allez trouver du possible, vous allez permettre que des fréquences nouvelles viennent jusqu’à vous, vous apporter une information nouvelle et c’est ce qui va permettre aussi à l’humanité, à vos sociétés de trouver des solutions.

Parce qu’actuellement, face à des situations nouvelles l’être humain essaye d’utiliser l’ancien et c’est ça qui bloque, c’est ça qui procure ces conflits, qui procure cette crispation, cette frustration et tant de colères parce que les solutions proposées ne sont plus d’actualité, elles ont pu fonctionner, elles ont pu être démontrées, prouvées, analysées tout ce que vous voulez et ce n’est plus possible, c’est une ère nouvelle, une autre manière de s’exprimer, une autre manière de vivre ensemble, une autre manière de communiquer, de travailler, d’envisager la vie de famille, de couple tout est revu. C’est à dire que l’ancien s’écroule au fur et à mesure, il en va de même pour vos vies, essayez ces autres angles, de perspectives pour trouver les solutions plus adaptées à qui vous êtes maintenant. Celles que vous avez déjà utilisées fonctionnaient, celles que vos parents, vos amis, vos proches ont pu utiliser un temps ne fonctionnent plus forcément, vous avez changé, vos vibrations ont changé, la planète a changé, l’humanité change dans un sens comme dans l’autre il y a du changement.

Et c’est avec mouvement, avec souplesse, avec créativité, avec inspiration que vous allez trouver les solutions les plus justes pour vous, là aussi votre vibration change, c’est-à-dire que vous allez maintenant utiliser une conscience différente pour fonctionner au quotidien si votre mental se bloque parce qu’il n’accepte pas ces nouvelles fréquences, il n’accepte pas votre vibration, il n’accepte pas le nouveau, ça va être compliqué, vous allez être en conflit intérieur  en permanence. La bonne nouvelle de cette période c’est que vous allez être largement autorisé à perdre la tête, pour cela il va falloir quitter l’espace de votre tête qui symbolise largement votre mental pour occuper l’espace du cœur, l’espace où cette nouvelle conscience ou votre conscience nouvelle comme vous le souhaitez s’installe. De plus en plus où tout est possible, où tout est réalisable la condition et c’est une condition importante c’est de quitter la tête et c’est compliqué, c’est difficile, vos sociétés là dans lesquelles vous avez choisi de vous incarner, vos sociétés valorisent beaucoup l’utilisation de la tête.

Les êtres qui utilisent leur tête pour travailler, sont bien vus, sont valorisés par rapport aux autres qui l’utilisent moins, il va falloir abandonner cela, il n’y a pas que le mental qui a son intelligence, le cœur cet espace qui est à découvrir, à redécouvrir parce que c’est un espace qui est illimité. Au fur et à mesure que vous apprenez, que vous progressez, que vous, vous aimez l’espace de votre cœur s’ouvre et il y a des territoires sauvages, des territoires inexplorés encore à découvrir. Votre cœur a son intelligence  et c’est celle là, cette intelligence là que nous vous demandons maintenant d’utiliser, ça ne veut pas dire d’oublier complètement ce que vous avez appris, il y a du bon sens à avoir, il y a du bon sens à utiliser pour bien fonctionner dans vos sociétés avec ses règlements, avec ses limites. Et de plus en plus il va falloir allier votre bon sens terrestre pour vivre ainsi avec l’intelligence de votre cœur, qui n’est pas une intelligence mentale qui est une intelligence de l’être qui va vous amener, de plus en plus avec votre divinité dans cette relation intime avec votre divinité, où vous allez pouvoir prendre vos décisions, faire vos choix de vie à partir de cet espace.

Et vous pouvez déjà dans votre quotidien, vous pouvez déjà ressentir la distinction entre ces deux espaces quand c’est la, tête, quand c’est le cœur, il s’agit simplement d’amener la tête dans le cœur c’est ce vers quoi nous vous amenons, depuis déjà plusieurs années, c’est ce vers quoi vous, vous dirigez d’amener cette fusion du mental, déjà que votre mental puisse fusionner avec lui-même. C’est-à-dire que le mental inférieur accepte enfin le mental supérieur, celui qui est inspiré, celui qui le plus proche de vos corps subtils, de vos corps lumineux. Puis après qu’il y ait ce rassemblement, cette unité avec votre cœur, d’entendre en vous au moins deux voix, la voix du mental qui tout de suite le mental va s’exprimer, tout de suite il aura une opinion pour tout. Il va s’exprimer,  il est là pour vous protéger et il est là pour essayer de maintenir le corps en vie donc il est facilement frustré, facilement dans le stress, facilement dans la réactivité et puis il y a l’autre voix qui est pour le moment chez vous moins forte ou il faut demander au mental de baisser le ton pour pouvoir entendre l’autre.

Cette petite voix pour bien l’entendre il vous faut ressentir en même temps, avoir le ressenti du corps pour donner de la force, pour donner une assise à cette petite voix qui en fait, c’est votre guidance intérieure, c’est par cette petite voix que va s’exprimer votre âme, puis votre divinité, qu’on peut appeler l’esprit. Dans un premier temps c’est déjà de recevoir l’âme avec tout ce qu’elle sait, avec toute sa sagesse, toute sa lumière, tout ce qu’elle a emmagasiné avec vos incarnations multiples, elle sait, elle a suffisamment d’expérience, suffisamment de recul, elle a été enseignée. Vous êtes des êtres de lumière, donc cette lumière elle est dans votre âme, pas uniquement mais elle est en partie dans votre âme et lorsque votre âme s’exprime de sa petite voix, c’est une voix éclairée, ça va être la justesse pour vous, ce qui est, ce qui vous revient, ce qui est juste pour votre parcours, ce qui est juste pour votre incarnation pour votre évolution.

Parfois cette petite voix peut être le contraire de la voix du mental où là il peut y avoir en vous de la confusion, il peut y avoir en vous du doute, qu’est-ce que vous aller faire, vous avez cette voix assez forte qui exprime généralement l’opinion du plus grand nombre et puis il y a l’autre, essayez, faites l’expérience de suivre la petite voix, qui au fur et à mesure va s’affirmer, va prendre de plus en plus d’espace et vous serez dans le bonheur de vous dire que vous n’êtes pas seul. Que dans les situations les plus complexes, les plus difficiles, dont les épreuves à traverser, il y a cette partie de vous qui est active où il n’est pas nécessaire de se mettre en méditation une heure de temps pour ressentir quelque chose et pour entendre cette petite voix. Exercez-vous pour que ça devienne un automatisme pour que votre âme qui vit avec vous chaque instant de la journée, que vous puissiez apprivoiser que vous puissiez tisser oui tisser le lien que ça soit un lien solide, que vous puissiez vous appuyer et sachez aussi que ce lien va évoluer au fur et à mesure parce que vous, vous continuez à progresser, vous continuez à recevoir, à intégrer, à vivre au fur et à mesure que la vie vous emmène dans tous ces épisodes.

Cette petite voix va se transformer, parce que votre conscience va se transformer et ainsi l’espace de votre cœur va encore s’ouvrir multipliant les angles de vue et de perspectives. C’est à l’infini, pour le moment que ça ne soit pas une préoccupation parce que le présent, l’instant vous donnent déjà toutes les indications, il n’y a pas à se préoccuper du futur vivez entièrement et pleinement le présent et votre âme est là avec vous et avec elle vos guides et avec elle vos anges, les anges qui vous protègent les êtres qui ont décidé de faire un bout de chemin avec vous pour vous donner des indications, pour vous soutenir, pour apprendre aussi de votre chemin. C’est d’avoir cette présence d’esprit au quotidien de faire l’exercice, de se prendre un temps, voire plusieurs pour aller au contact de cette petite voix, essayez de ressentir autrement, de penser autrement et puis de rassurer ainsi votre mental pour qu’à un moment donné il y ait se rassemblement.

Respirez profondément, vous prenez le temps de ressentir votre corps, ressentir votre gorge, nous allons travailler, amener de l’énergie à partir de votre couronne pour venir fluidifier le chakra de la gorge, tout ce qui est votre communication, votre expression et puis le cœur, beaucoup de mouvements actuellement qui font qu’il y a des centres énergétiques en vous qui sont un peu plus touchés, qui sont un peu plus  fragilisés par tout le mouvement, par toutes ces vagues d’énergies qui vous traversent et puis pas que les mouvements extérieurs il y a aussi les mouvements en vous. D’une manière générale le 3ème œil est très actif actuellement, il y a une poussée importante de montées en vibrations, alors les êtres qui sont dans l’ouverture, celles, ceux qui vont par cette ouverture sentent l’aspiration comme si on vous étirait vers le haut, de penser à votre 3ème œil, de penser à le nettoyer régulièrement, centre très important qui fait le lien avec toutes les dimensions, toutes les dimensions avec votre incarnation, tout ce qui a été, ce qui est, ce qui sera. Il peut y avoir des maux de tête, la tête qui parfois peut être compressée parce que ces fréquences arrivent par vagues, ce sont des flux importants, parfois d’une manière très concentrée  et il faut du temps pour que tous vos corps puissent intégrer ces fréquences qui arrivent.

Essayez pour chaque centre de visualiser l’ouverture, de visualiser la fluidité, de ressentir également parce que quand il y a un afflux d’énergie les centres peuvent être décalés, là aussi pourquoi ne pas commencer votre journée ainsi en regardant, en demandant  et en ressentant l’alignement de vos centres énergétiques, pour ainsi bien commencer la journée. Et puis ressentez votre corps, votre corps va vous donner les indications, quels sont les points de votre corps où il peut y avoir des tensions, où vous sentez que c’est plus crispé, c’est moins fluide et vous y associez le chakra, le centre énergétique qui y correspond. Simplement avec votre intention faite tourner les roues, amenez de la lumière, amenez la légèreté, la fluidité, quelle que soit la situation, à partir de votre corps vous aurez le ressenti des centres qui ont besoin d’aide, qui ont besoin d’être rééquilibrés.

Alors commençons par votre tête, vous allez ressentir l’énergie qui va arriver par votre couronne, cette énergie qui va se diffuser à l’intérieur de vous, dans vos différentes enveloppes et vous amenez votre conscience au niveau de votre cœur et là dans cet espace vous allez imaginer l’ouverture quelle que soit la manière ça peut être des portes que vous ouvrez, ça peut être une enfilade de pièces, ça peut être des paysages comme vous le souhaitez. L’important c’est l’ouverture, c’est l’infini, un espace sans limites, un espace qui au fur et à mesure que vous allez découvrir avec ses profondeurs, ses reliefs, toutes ces parties de vous qui sont, qui sont là et qui attendent que vous puissiez les envisager, les réaliser, prendre conscience de leurs existences et vous êtes dans cet espace et vous ouvrez et pendant ce temps l’énergie circule à l’intérieur de vous. Nous allons œuvrer dans votre dos, libérer les charges, ce qui a pu s’accrocher dans votre dos, vous libérer aussi du passé, de ce que vous retenez, ce à quoi vous, vous accrochez alors que ce n’est plus la peine, tout est en vous, tout est dans votre cœur il n’y a pas à vous charger, il n’y a pas à porter sur votre dos, à mettre sur vos épaules encore du poids. Tout ce qui était important est retenu par votre âme, il n’y a pas à ressasser, il n’y a pas à réécrire l’histoire ce n’est pas important, ce qui est primordial pour votre âme lorsqu’il y a une émotion c’est de faire l’expérience à travers vous de l’émotion et c’est ce que vous en comprenez, ce qui va faire sens pour vous. Ce qui va vous permettre d’aller un peu plus loin et c’est ainsi que votre âme s’enrichit.

Il n’est pas nécessaire de ressasser le passé, de ressasser votre histoire, nous l’avons déjà dit votre histoire n’est qu’un prétexte, votre incarnation est importante  puisqu’elle permet à votre âme encore une fois d’évoluer sur cette terre. Votre incarnation n’est qu’un prétexte, ce n’est pas ce qui est important alors ne vous encombrez pas de bagages inutiles, le présent n’a pas de bagages. Vous vivez pleinement ce qu’il y a à vivre, ce que la vie vous présente quelles que soient les situations, ça peut être des situations heureuses, des situations tristes, vous les vivez et à travers ces situations votre âme s’exprime, elle reçoit et elle s’exprime. Vous respirez profondément et vous allez descendre juste un peu plus bas dans votre assise, toute la zone du haras, la zone du 1er, du 2ème chakra qui fera le lien avec le 3ème chakra par la suite, zone très importante et liaison entre le bas et le haut, entre l’incarnation physique  et tous les autres corps subtils.

Vous respirez profondément, votre force, votre puissance, l’être que vous êtes et vous laissez toutes les fréquences circuler à l’intérieur de cette zone, c’est le positionnement, affichez qui vous êtes, là où vous en êtes, choisir la lumière de la Terre comme alliée et avancez pas après pas avancez. Vous respirez profondément et nous amenons pour ce centre, pour cette zone d’autres fréquences vous permettre de relâcher ce qui est de trop, de relâcher là aussi ce que vous stockez, c’est de voyager léger. Votre corps se transforme au fur et à mesure que votre vibration augmente, au fur et à mesure que la vibration de la planète augmente votre corps physique se transforme, c’est-à-dire qu’au fur et à mesure les cellules de votre corps physique se transforment, elles intègrent une autre énergie, une autre information. Ainsi votre corps physique aura des besoins différents dans la respiration, dans cette manière d’être, dans la manière de vous nourrir, écoutez-vous.

Il est parfois compliqué à cette époque de bien entendre ce que le corps a à  dire, parce que tant de fois vous avez été au-delà de sa parole et puis vous, vous êtes trompé par le goût, par la mémoire du goût ou par les souvenirs qui sont accrochés à certains aliments, qui font que par moment ça vous est difficile d’écouter réellement les besoins de votre corps physique par envie. Sachez vous faire plaisir dans la mesure, vous pouvez vous faire plaisir d’une manière pondérée ou alors il faut que votre plaisir soir complètement en accord avec les besoins de votre nouvelle vibration, c’est-à-dire que vous allez être amené, à un moment donné si ça n’est pas déjà fait à transformer votre relation avec les aliments. A accueillir dans votre corps ce que votre corps peut accepter et c’est cette petite voix de l’âme, c’est le ressenti profond de l’âme et du corps qui va vous indiquer ce dont vous avez besoin. Vous aurez le ressenti face à certains aliments que ce n’est plus possible ou alors ponctuellement, c’est simplement parce que vous changez, parce que votre vibration est autre et que votre corps physique, lui, se transforme et que ce n’est pas parce que c’était bon pour d’autres générations que ça l’est encore pour vous.

C’est un grand débat que cette alimentation terrestre, bien sûr au-delà de l’alimentation physique, il y a l’autre alimentation qui de plus en plus sera présente où vous aurez de moins en moins besoin de manger du physique, tant que vous serez sur cette planète, il y aura quand même ce besoin du physique mais que ça soit une nourriture qui soit adaptée et qui soit respectueuse de la vie qui passe en vous. Et au fur et à mesure que votre conscience et qu’une conscience supérieure s’installe vos besoins seront différents, là aussi il y a complication lorsque le mental s’en mêle, il y a complication parce qu’il faut changer de croyances, parce qu’il faut modifier des habitudes, parce qu’il faut parfois aller dans d’autres goûts, amener des aliments différemment, retrouver la facilité, pouvoir célébrer ce qui vous est donné à manger. C’est une dimension qui va prendre de l’importance au fur et à mesure des années à venir, alors pour le moment il y a du tâtonnement, pour le moment il y a même des excès d’un côté comme de l’autre jusqu’à ce que chacun trouve ce qui lui convient et que la vie soit respectée, ça se fera par étape pour chacun d’entre vous, ça se fera par étape.

D’aller dans ce qui est juste, d’aller dans ce qui vous fait envie, ce n’est pas de renoncer à tous les plaisirs, c’est après de mesurer les plaisirs que vous, vous accordez, quel bien ils vous font ou quel mal ils vous font. Donc c’est d’être dans la tempérance, d’être dans cette mesure pour que la transition soit confortable, soit agréable, il ne s’agit pas du jour au lendemain sauf si c’est supportable pour vous de changer complètement du tout au tout, ça demande déjà pour le corps physique une adaptation et puis les deux corps qui vont vous embêter le mental et l’émotionnel vont être beaucoup chahutés. Alors le mieux c’est d’avancer ensemble, que tous vos corps avancent en même temps et d’y aller par étape. Vous respirez profondément.

Et nous allons amener maintenant encore d’autres fréquences qui vont venir vous aligner, si c’est nécessaire, vous allez sentir ces fréquences sur le côté, sur les côtés, devant vous, derrière vous comme si ces énergies vont vous remettre à votre place. Vous respirez profondément, tout ce que vous avez appris, tout ce que vous avez expérimenté même dans le domaine de la spiritualité va être testé, va être par moment remis en question et chahuté, c’est la période qui le veut et c’est juste ainsi. Cela va vous permettre de bien vérifier que ce que vous avez emmagasiné en vous n’est pas resté au niveau de votre tête et qu’il n’y a pas de mauvaises interprétations. Il y a dans la spiritualité des idées toutes faites, il y a pour beaucoup des croyances aussi qui se sont installées alors elles sont spirituelles mais ce sont des croyances qui font que par moments découlent de ces croyances des attitudes, des manières de penser, de faire, de raisonner qui ne sont pas toujours justes.

Ce n’est pas parce que c’est dit spirituel que c’est juste, vous avez chacun d’entre vous, vous avez à passer toute information dans le filtre de votre cœur et de valider et de vérifier dans la matière vos croyances dans ce domaine là également, parce que les interprétations erronées peuvent faire beaucoup de dégâts, peuvent, si nous prenons l’exemple le plus courant et galvaudé du karma. Combien d’êtres se sentent coupables parce qu’on leur a dit que ce qu’ils étaient en train de traverser était karmique, combien d’êtres ne sont pas suffisamment soutenus parce qu’on leur a dit que ce qu’ils vivaient était karmique, sous-entendu cette notion de punition, d’avoir mal fait quelque chose c’est très dommageable. Il y a réellement de mauvaises interprétations, des informations qui circulent et qui ne sont pas justes, approfondissez les notions lorsque vous êtes concernés, observez votre croyance, c’est-à-dire faites-la vivre, qu’elle puisse vivre avec vous et vous allez dans l’observation de votre quotidien, dans ce que vous traversez comprendre quelle est la définition de la notion.

Tout ce que vous apprenez est à revisiter au fur et à mesure que vous vous élevez, il n’y a rien de statique, il n’y a rien de définitif parce que votre conscience, au fur et à mesure qu’elle s’ouvre, qu’elle s’élargit elle amène des nuances différentes, elle amène d’autres perspectives, elle amène d’autres connaissances, elle amène toute une information qui n’était pas à votre portée, ce n’était pas possible, c’était trop tôt. Donc lorsque vous changez de vibration, nous l’avons dit le corps physique se transforme, votre mental est un peu plus chahuté, il va être amené à se rapprocher un peu plus de l’âme pour être au mieux, la présence de l’âme se fait de plus en plus importante et la conscience nouvelle vous invite à revisiter ce que vous avez appris, à revisiter, là où vous en êtes avec vous-même et donc à revisiter votre spiritualité.

La spiritualité ne doit pas rester à un étage supérieur, ne doit pas être posée dans le mental, même si il y a de beaux principes, même si c’est louable elle doit être vécue, vous devez la vivre, il n’y a qu’en la vivant que vous allez l’intégrer, que vous allez réellement comprendre toutes les notions. Il n’y a qu’en vivant c’est de pouvoir recevoir, accepter l’information, la laisser en vous faire son chemin, elle va venir mettre en mouvement certains évènements dans votre quotidien, certaines pensées, ou faire revisiter, ça peut être une partie de votre histoire, de votre incarnation ou autre. C’est de digérer, d’intégrer et lorsque cela est passé dans la matière, c’est comme la pierre que vous amenez à l’édifice sinon ça reste un bagage de plus dans le mental, parfois à l’entrée du cœur.

Allez dans votre spiritualité, vivez la, expérimentez ce qu’on vous a dit, ce que vous avez retenu, ce que vous croyez, ce que vous pensez, c’est la spiritualité qui reste dans la tête qui fait des dégâts parce qu’il n’y a pas l’appui du cœur pour amener l’amour avec. C’est cette spiritualité de la tête qui va condamner, qui va parfois générer chez l’autre de la souffrance ou faire penser à l’autre qu’il est inférieur parce qu’il n’est pas dans le même mouvement. Vous êtes avant tout des êtres spirituels avant d’êtres incarnés, c’est-à-dire que chaque être incarné sur terre est un être spirituel. Chaque âme choisit son chemin d’ouverture, choisit le, les chemins qui vont lui permettre de progresser, il y a beaucoup d’êtres qui ne choisiront jamais votre chemin, le chemin par lequel vous, vous êtes rapproché de vous, qui n’entendront pas nos messages, ne recevront pas nos enseignements, ne liront pas et qui pourtant et qui pourtant vont être au fur et à mesure de leur chemin de vie au contact avec leur âme.

Ils ne pourront peut-être pas mettre ce terme, être dans cette conscience là mais ils seront dans une autre conscience et spirituels ils sont différemment. Parce que nous observons, nous observons des êtres en chemin qui ont stocké dans leur tête beaucoup, beaucoup de connaissances, beaucoup d’informations qui essayent du mieux possible d’utiliser ces informations mais parfois au détriment des autres parce qu’il y a à ce moment là un fossé qui se creuse entre eux qui ont l’information et qui pensent être dans le vrai, dans le juste et puis les autres qui soit n’en sont pas au même niveau, soit on choisit pour leur chemin d’autres perspectives. C’est dommage, il y a des passerelles, il y a des nombreuses passerelles  et elles sont là pour être déjà conscientisées et utilisées.

Il y a tant et tant de manières de partager et d’être de cœur à cœur et c’est ce que vous avez à trouver, c’est certain que c’est plus aisé lorsque vous êtes entre vous parce que vous avez un vocabulaire commun, vous avez des références communes, vous avez une réflexion mais lorsque vous êtes avec des êtres qui n’ont pas ces références, qui n’ont pas le même parcours, c’est là que votre cœur va vous donner l’information, va vous inspirer, va vous indiquer comment faire pour être dans l’amour pour vivre votre spiritualité avec l’autre qui n’a pas les mêmes références et qui est aussi un être spirituel. C’est regrettable de faire des clans, c’est vraiment regrettable parce que il y a déjà beaucoup de fermetures, il y a déjà dans vos sociétés beaucoup de limites, beaucoup d’enfermement, beaucoup de cloisonnement, alors pourquoi encore en rajouter alors que vous, vous allez vers la liberté de votre être, vous recherchez en vous cette liberté, c’est pour la vivre dans la matière, ce n’est pas pour que ça soit un concept inatteignable. La liberté c’est de la vivre avec les autres, tous les autres et vous trouverez comment, vous trouverez, il va falloir la trouver. Il y aura de plus en plus de mélanges, de plus en plus les plans s’entremêlent encore et encore et que vous allez et vous côtoyez des êtres qui ne sont pas forcément comme vous. Vous respirez profondément.

Nous allons pour cette communication vous écouter, vous proposer si vous avez une question, quelque chose qui vous préoccupe, que nous puissions prendre un petit temps pour chacun, nous prendrons volontiers ce temps pour vous répondre, pour amener aussi les fréquences dont vous avez besoin pour vous apaiser, pour vous maintenir dans votre vibration, alors qu’il en soit ainsi.

Questions- réponses

 Vous avez entendu les uns et les autres, tout se rejoint, il vous est demandé réellement d’être, il vous est demandé d’être au plus proche de vous et là aussi d’être très proche de soi, ça change, ça évolue au fur et à mesure, les ressentis sont différents, les ressentis du corps, la manière dont votre âme va chercher à parler, à s’exprimer à travers vous, à vous faire comprendre les choses, ça demande une forme d’introspection, ça demande en tout cas une proximité avec vous. Lorsque vous êtes trop loin de vous, il y a cette distance qui s’installe et ce sont la confusion, le doute, toutes les hésitations, les pas en avant, les pas en arrière. Lorsque vous êtes avec vous-même, plus proche de vous, déjà vous avez plus de force. L’âme n’est pas limitée, elle a plein de dimensions, elle est en contact avec plein de dimensions autres, donc le plus proche vous êtes de votre âme, de votre essence, là vous avez la force, vous avez l’aide, le soutien dont vous avez besoin, alors que lorsque vous êtes détaché de l’âme et que c’est plus la personnalité, les corps inférieurs qui décident, qui gouvernent vous êtes quand même soutenus, vous êtes quand même guidés, vous êtes quand même inspirés mais il y a plus de distance donc plus de déperdition. Ce sont des temps nouveaux que vous expérimentez et ça va vite, le changement va vite, chaque jour mettez-vous en lien avec votre  âme, avec votre être intérieur pour développer ce ressenti, développez cette guidance intérieure et de là vous prendrez vos décisions plus facilement.

Nous allons terminer ainsi en vous souhaitant le meilleur pour chacun d’entre vous. Je suis Emmanuel et je vous salue »

Vous pouvez reproduire ces textes et en donner copies aux conditions suivantes: Qu’ils ne soient pas coupés et qu’il n’y ait aucune modification de contenu. Que vous fassiez référence à notre site www.eveiletbienetre.com                                                 


Vous Aimez cet article ? Merci de le partager sur les réseaux sociaux :
Share
Share