L'étincelle | Eveil et Bien Être

     Télécharger/Imprimer ce texte

 Bonsoir, je suis Emmanuel, soyez accueillis dans mon énergie, soyez à votre place, que vous puissiez ressentir votre être, toutes les fréquences qui vont se présenter, soyez autorisé à les prendre pour vous, à faire le plein de toute cette lumière qui va venir à votre rencontre. Laissez de côté vos pensées, il y a simplement à être, simplement vous laisser l’opportunité de vous ouvrir, votre être intérieur sait ce qu’il a besoin, ce qui est à rééquilibrer, les parties de vous qui sont en manque de lumière, ce qu’il y a besoin de nettoyer, d’évacuer, il sait.

Alors le temps de cette rencontre, de cette communication, laissez-les décider, laissez les vous guider et ouvrez-vous à vous-même, ouvrez-vous pour recevoir, pour vous permettre de poursuivre et de continuer, d’avoir ce qu’il est nécessaire. Alors vous êtes à votre place, ensemble vous êtes à votre place, que vos âmes puissent se saluer, vous, vous reconnaissez et ensemble vous êtes sur des chemins, pas forcément, exactement identiques, mais avec le même objectif la même quête de ces retrouvailles. De retrouver l’expression de votre divinité, alors qu’il en soit ainsi.

Vous respirez profondément, que nous puissions commencer à harmoniser votre cercle, à vous mettre tous sur la même fréquence, puis progressivement nous allons tout au long de cette communication élever le niveau vibratoire de la pièce, individuellement de chacun d’entre vous pour que collectivement vous puissiez accéder à des fréquences plus pures avec une lumière différente en fonction de vos besoins. De ce qui se passe aussi actuellement sur votre planète, transition importante, beaucoup de nettoyage, individuellement, certains d’entre vous ont expérimenté ce nettoyage d’hiver, ces perturbations où le corps a besoin de relâcher, a besoin d’évacuer, a besoin bien souvent d’accepter de lâcher les résistances.

Acceptez de lâcher l’ancien pour, pour préparer la terre,  préparer à mettre en lumière, à faire remonter à la surface tout ce que vous avez préparé à l’intérieur de vous, tout ce qui a pris le temps, au chaud en vous de trouver de la consistance, prendre le temps de la réflexion. Lorsque les fréquences commencent à baisser dans votre calendrier vous retournez à l’intérieur de votre être un petit peu plus, puis de plus en plus pour faire ce travail, pour décider avec vous-même, avec les parties les plus profondes de votre être, qu’est-ce que vous allez faire, qu’est-ce que vous allez mettre en priorité, où en êtes vous dans votre vie, dans ce que vous avez décidé d’expérimenter en vous incarnant à nouveau.

Et vous avez à retourner la terre, votre terre intérieure avec de l’élan, avec de la motivation et en profondeur et c’est pour cela que ces saisons existent, pour aider votre corps, aider votre être à se caler sur les besoins essentiels, puis maintenant vous commencez à entrer dans la transition, vous avez fait le point, vous avez repéré ce qu’il vous faut développer, vos envies, vos motivations, ce qui est maintenant essentiel pour aller dans cet éveil, dans cette croissance, dans encore des fréquences plus pures, accéder à des parties de vous, nouvelles. C’est ce qui va vous être présenté dans cette deuxième partie de l’année et c’est grâce à ce que vous avez préparé, à ce que vous avez mis en terre à l’intérieur de vous et qui petit à petit, tout cela va germer et prendre corps, prendre forme pour que vous puissiez dans la matière, dans vos relations  auprès des autres laisser la vie faire son chemin et faire son œuvre.

Vous respirez profondément, il va s’agir maintenant d’accueillir entre ce que consciemment vous avez préparé, entre ce que constamment vous voulez et ce qui va consciemment ou non sortir de vous et de votre être, il y a souvent un décalage, souvent de la surprise. Vous ne savez jamais à l’avance quelle forme ça va prendre, comment votre être dans sa sagesse va mettre sur votre chemin les évènements dont vous avez besoin pour pouvoir faire grandir ce qu’il y a en vous. Par quel biais, quelle route, quel chemin, quel détour, quel contour, ce n’est pas la personnalité qui va vous informer, la personnalité elle va devoir agir, lorsque les évènements, les circonstances vont venir à vous dans votre vie. Et c’est là, puisqu’elle est informée régulièrement qu’elle va se positionner pour aller dans le sens de vos décisions profondes, de ce que votre être dans sa grande sagesse a décidé, a commencé à mettre en œuvre.

Vous voyez à quel point tout votre être est important, à quel point les passerelles existent entre la partie incarnée consciente de la réalité, de ce qui se passe au quotidien, informée de tous les désirs de vos corps inférieurs puis informée plus subtilement par le reste de votre être. Ces passerelles entre le conscient et l’inconscient, c’est-à-dire ce qui est caché de la conscience, les passerelles avec votre âme, avec d’autres aspects encore plus élevés de votre être. Et vous avez la responsabilité et vous avez la charge d’harmoniser, encore et encore les différentes parties afin que ces passerelles restent bien en place et que l’information circule.

Alors prenez soin des différentes parties, calez-vous sur vos saisons, profitez de chaque journée en fonction des éléments pour harmoniser, pour veiller à ce qui se passe en vous, aux mouvements à l’intérieur de vous, ce sont des périodes très importantes, prenez également, nous le répétons, là c’est encore très important, prenez du repos, vos organismes ont été beaucoup sollicités. Il y a eu des portes très importantes qui ont été ouvertes, amenant des fréquences, amenant des plans de conscience élevés, ces plans, ces énergies fatiguent, sollicitent d’une manière très vive vos organismes, toujours pour le meilleur, toujours pour votre progression, toujours pour vous faire gagner du temps sur la feuille de route.

Mais là aussi entre la réalité  très subtile, puis la réalité très physique de la matière, il vous faut inventer ce qui vous fait du bien, il vous faut trouver les remèdes, il vous faut organiser votre temps pour ne pas vous négliger, pour veiller à votre équilibre. Lorsque vous êtes trop enfoncé dans la matière il faut veiller à ré-développer le subtil en vous, à aller chercher la foi, à aller chercher l’inspiration qui va vous relever la tête, qui va vous redonner de l’espoir, de la force. Si lorsque les énergies vous chahutent de trop, lorsque vous, vous sentez décalé par rapport à votre réalité, qu’il y a trop de subtil, que vous n’êtes plus suffisamment enraciné il faut faire appel à la matière, utilisez votre bon sens terrestre, pour trouver le contexte et les situations, les remèdes, ce que vous pouvez manger, ce que vous pouvez boire pour trouver l’équilibre, redescendre du subtil pour être à la juste place.

Et ce sont ces mouvements là qui fatiguent énormément, lorsque vous êtes expansé dans le subtil, il y a une grande fatigue, lorsque vous êtes trop dans la matière il y a également une grande fatigue, ce sont des dépenses d’énergies qui sont disproportionnées parce que votre être cherche à chaque instant l’équilibre et il va se débattre, il va chercher, chercher dans plein de directions en même temps pour vous ramener au niveau vibratoire, votre niveau vibratoire, le plus juste le plus adapté pour que toutes les parties de vous soient bien, soient confortables et pas en difficulté. Alors essayez de repérer le moment, lorsque vous êtes trop d’un côté ou trop de l’autre et ramenez, ramenez cet équilibre en vous, vous verrez que vous passerez ce changement d’énergie, ce changement vibratoire beaucoup plus facilement. Les afflux de lumière peut être vous secoueront mais nettement moins, lorsque vous êtes dans votre centre.

Vous respirez profondément et nous commençons à amener cette lumière dans votre gorge, vous respirez profondément, facilitez l’expression, la communication d’abord avec vous-même, à l’intérieur de vous, trouvez le moyen, trouvez ce qui est le plus aisé pour vous pour favoriser cette cohésion interne, évitez le conflit, évitez qu’il y ait une partie de vous qui s’impose au détriment des autres. Faire circuler l’énergie en vous, faire circuler l’énergie dans votre gorge pour faciliter toutes les communications, les communications avec vous-même, avec vos autres réalités, avec toutes les parties de votre être. Toujours pour aider à l’incarnation, aider à votre réalisation en temps qu’être de lumière incarné.

Lorsque cette communication intérieure fonctionne, que la parole est donnée aux uns et aux autres, c’est l’apaisement et c’est la paix et cette paix qui s’installe, cette paix que vous allez alors rayonner, toutes les difficultés de communication avec l’extérieur, ne sont que des reflets de ce qui se passe en vous. Là aussi il y a moyen d’aider la communication interne en favorisant la communication externe, au maximum communiquez, au maximum exprimez ce qui se passe, ce que vous vivez, vos émotions, votre positionnement, toujours en partant de vous. Bien souvent la communication avec l’autre, avec les autres échoue parce que il y en a  un qui veut, qui veut pour les autres parce qu’il pense avoir raison, il pense avoir compris et il le pense tellement fort qu’il ne remarque pas qu’il est en train d’imposer en toute bonne foi.

Exprimez-vous, exprimez qui vous êtes, toujours à partir de vous, vous ne pouvez pas savoir ce que vit l’autre, vous pouvez essayer de deviner, essayer de comprendre, il n’y a pas à persuader. Montrer ce qui est bon pour vous, ce qui est juste et vous verrez que par miroir la communication à l’intérieur de vous va se modifier. C’est très important de lier les deux, il n’y a pas vous en vous et vous à l’extérieur de vous, vous n’êtes que vous dans des rôles différents, dans des actes différents, vous avez cette telle richesse d’expression. Vous pouvez avoir une vie très riche à l’intérieur de vous et une vie très riche à l’extérieur dans votre réalité terrestre. Là aussi les passerelles sont très importantes et souvent elles ne sont pas suffisamment utilisées, donc il y a coupure entre la partie interne  qui pourrait inspirer la communication externe. Et la partie externe que vous trouvez parfois peu importante, bien souvent pas reliée au spirituel alors vous ne faites pas attention à la manière dont vous, vous exprimez, à la manière dont vous prenez votre place, à la manière dont vous êtes présent dans la vie de tous les jours avec les autres. Dans les actes les plus quotidiens vous perdez ce contact avec votre être intérieur, alors que vous êtes Vous à chaque instant et c’est un enrichissement perpétuel et mutuel.

Vous respirez profondément et vous laissez ce chakra de la gorge prendre, s’ouvrir, réaliser là où vous en êtes dans la communication, peut-être le moment où vous avez voulu pour les autres, peut être le moment où vous n’avez rien dit  et là aussi il s’agit de trouver l’équilibre entre la communication avec vous-même et la communication avec les autres. C’est important que les deux communications soient sur le même niveau, sur le même niveau ne veut pas dire que vous devez passer votre temps à parler, ce n’est pas parce que vous êtes dans le dialogue intérieur, que vous discutez avec vous-même que vous devez passer votre temps à discuter à l’extérieur. La communication interne et externe s’exprime beaucoup plus que par le verbe. Veillez à vous faire comprendre, ce qui peut être clair et limpide à l’intérieur de vous ne l’est pas forcément à l’extérieur et cela crée souvent des malentendus. Dans la plupart des cas, les malentendus sont liés à cela. Ne cherchez pas le compliqué, ne cherchez pas de la théorie, ni des grands concepts, soyez simple, exprimez avec l’extérieur la simplicité de l’être, de l’être de lumière que vous êtes, de l’être de lumière en devenir.

Vous respirez profondément et nous allons plus particulièrement ce soir nous attarder sur vos cœurs, vos cœurs qui sont eux aussi très sollicités, qui constamment recherchent cet équilibre entre le haut, entre le bas, le bas et le haut, votre cœur qui essaie à chaque instant de vous faire ressentir ce qui se passe, de vous faire comprendre. Ressentez l’espace de votre cœur, votre cœur qui aussi, par moments subit cette fluctuation énergétique, ces courants qui arrivent sur votre planète, les turbulences liées aussi au collectif. Votre centre qui s’ouvre, s’expanse, respire puis soudainement se ferme, là aussi beaucoup de fatigue, beaucoup de mouvements inverses qui demandent du travail, génèrent de la fatigue pour maintenir un top, maintenir un minimum de stabilité.

Et vous laissez simplement, vous laissez votre cœur, le chakra de votre cœur et de vos cœurs prendre, accueillez toutes les fréquences qui viennent à vous et vous pouvez aller dans l’expansion, dans l’ouverture, que toutes les dimensions de vos cœurs soient nourries par cette lumière. Vous avez tellement de possibilités, vous pouvez afficher dans une même journée tellement de réalités intérieures, c’est votre richesse. Et vous respirez profondément, la lumière s’installe, elle va aller éveiller, donner l’impulsion à ce qui est en train de grandir en vous, vous donnez peut-être la force et vous aider à parcourir les derniers mètres. Laissez cette lumière s’installer.

Vous respirez profondément et vous allez ressentir dans votre dos le chakras de votre cœur, vous allez ressentir l’énergie qui arrive dans votre dos par le chakras de votre cœur comme si un projecteur était braqué sur votre dos et toute la lumière qui arrive et que vous allez restituer à l’avant, vous allez devenir ce projecteur et éclairer juste devant vous, simplement. Vous respirez profondément et vous laissez cette lumière vous traverser, pénétrer par votre dos dans le chakra de votre cœur et ressortir devant vous et vous allez regarder cette projection juste devant vous comme si au centre de votre cercle, chacun d’entre vous projetait sa lumière et cette lumière va devenir silhouette. Et vous allez ressentir, voir, imaginer en fonction de chacun une silhouette de lumière se dessiner devant vous, vous ressentez tout l’amour de cette présence, cette partie de vous qui se manifeste, juste là devant vous, une expression de votre cœur, une expression de vous-même.

L’expression de l’être de lumière  que vous avez juste devant vous, en face de vous, cette expression, vous ressentez cette silhouette, vous l’apercevez, c’est une partie de vous, ressentez sa bienveillance, son amour, elle est là pour vous, elle vient à votre rencontre. Demandez-lui intérieurement ce dont vous avez besoin, qu’est-ce qu’elle peut faire pour vous, qu’est-ce que la partie lumière de votre être peut faire pour vous, vous prenez le temps. Vous respirez profondément et lorsqu’elle vous aura répondu vous allez lui demander qu’est-ce que vous pouvez faire pour elle, de quoi elle a besoin, comment vous devez vous comporter, comment vous devez agir pour faciliter ce qu’elle souhaite vous donner ou vous amener. Demandez lui de quoi elle a besoin pour que ensemble vous alliez dans la même direction soudé. Vous respirez profondément, que vous puissiez retenir cet instant en vous, l’instant de cette rencontre, l’instant de ce dialogue, l’instant où les passerelles fonctionnent et la communication s’installe, puis cette projection de vous, cette silhouette de lumière va revenir à l’intérieur de vous, pénétrer par le chakra du cœur à l’avant de votre corps et s’installer à l’intérieur de vous.

Vous respirez profondément, tout ce qui se passe sur votre planète, tout se qui se passe dans vos sociétés, tout se qui vous arrive dans votre vie, dans votre quotidien vous sert, vous avez cette possibilité de choisir et c’est une richesse tellement précieuse de choisir qui vous allez mettre en face, quelle est la partie de vous qui agit, réagit à ce qui se passe et tout cela se prépare. C’est avec le dialogue intérieur, cette communication et plus ces échanges sont aisés, sont fluides en vous moins vous êtes pris au dépourvu, quelles que soient les situations. Tout l’apaisement que vous arriverez à trouver avec vous-même, dans les échanges avec vous-même vous serez capable de l’exprimer à l’extérieur, quelle que soit la situation.

Ne soyez pas dans la révolte, vivez vos colères et apaisez-vous le plus rapidement possible, vos sociétés sont en profondes, profondes mutations et il va y avoir de grands, grands changements, cela va obliger chacun, à repenser sa vie, à repenser son futur, à repenser ses repères, son cadre, à repenser parfois sa sécurité. Les grandes transformations qui vont avoir lieu et qui sont déjà bien en cours dans vos sociétés vont vous obliger à sortir de certaines zones de confort, lorsque cela arrive c’est que vous êtes prêt. Vous ne pouvez pas à chaque fois demander le changement, demander le mieux, le meilleur pour chacun et rester figé dans vos acquis cela provoque autant de souffrance chez beaucoup, à force de vous rigidifier. A force de vouloir rigidifier la vie, vous en avez oublié votre capacité naturelle à vous adapter, à innover, à créer, à vivre le changement.

Certains de vos ancêtres, des générations avant vous ont vécu le changement, ont été obligés de vivre le changement à plusieurs reprises et ont réussi, ont réussi à s’adapter à ce changement. Puis petit à petit l’être humain, s’est conforté dans une sécurité, nous ne sommes pas en train de dire qu’il vous faut l’insécurité, mais vos repères de sécurité peuvent bouger, sans que vous soyez, sans que votre vie soit menacée. Il vous suffit simplement parfois de changer de perspective, de changer de point de vue, les générations les plus jeunes, votre jeunesse va vivre cela. Il va falloir parler de la première profession, puis de la deuxième, puis de la troisième, peut être de la première famille, puis de la deuxième, de la troisième. Ils vont, vos jeunes vont devoir s’adapter à de grandes transformations, vont devoir aller chercher en eux cette capacité parfois oubliée de la remise en question, de la foi en la vie et d’accepter le mouvement naturel de l’existence. Il serait beaucoup plus aisé pour eux, oui que vous soyez là pour les aider, qu’à votre niveau parce que vous êtes aussi impacté par ces changements, ces changements qui vont solliciter chacun, que vous puissiez à votre niveau amener la souplesse.

Oui changer de point de vue, ne pas avoir peur, faire confiance en la vie, parfois vous croyez que vous allez perdre telle ou telle chose, si vous restez bloqué sur cette perspective, vous ne voyez pas tout ce qui pourrait vous aider, tout ce qui peut venir à vous. Et veiller également dans votre éducation, dans ce que vous transmettez, simplement dans vos transmissions aux autres et à cette jeunesse particulièrement de les habituer à la fluidité, de les habituer aux changements. De ne pas vouloir à tout prix les enfermer dans des cases précises. Le plus important c’est d’aider chacun à éveiller ce qu’il a à l’intérieur, de permettre à chaque enfant, à chaque être de prendre conscience des ses richesses, de ses capacités naturelles pour l’un ou l’autre domaine pour que cet être puisse rebondir, puisse trouver de la force pour faire face et non pas sombrer, non pas se replier, non pas être obligé de passer par la maladie, tellement la peur est grande.

Encouragez-les à explorer plusieurs pistes, à se connaître pour qu’ils repèrent ce qu’ils aiment et plus ils aiment de choses, mieux c’est. A les accompagner dans ce qu’ils ont envie d’explorer, d’apprendre, de comprendre, ce qu’ils ont envie de tester, c’est ce bagage le plus important, mais ça demande beaucoup parce que vous avez été habitué et vous avez été programmé et cela était aussi légitime avec tous les conflits, avec l’insécurité, avec la souffrance avec tout ce qui a pu être posé sur terre. L’être humain, les êtres humains incarnés, concernés ont cherché à se protéger  et à protéger les êtres qu’ils aiment, les futures générations en les préservant de tous les maux. A force d’être trop dans la protection, à force de vouloir se préserver de tout, même de la vie, les sociétés étouffent et il arrive un moment où il n’y a plus de perceptive  parce que il y a trop de fermetures, et l’autre est perçu comme une menace et c’est ce que vous êtes à un niveau national et planétaire en train de revisiter.

Cela va durer de nombreuses années jusqu’à qu’il y ait quelque chose, un modèle, des effets plus satisfaisants et il y a dans votre jeunesse ces êtres qui se sont incarnés ou qui continuent à  s’incarner qui  ne supporteront pas d’être enfermés dans des cages et qui vous aideront à faire voler en éclats ce qu’il reste de rigide et d’ancien. Nous ne disons pas que les valeurs vont disparaître au contraire, il y aura de plus en plus cette recherche d’authenticité, l’authenticité dans la profondeur, vous allez de plus en plus, aller chercher en vous et c’est très bien et c’est très bien parce que vous allez impulser de nouvelles relations. Alors n’ayez pas peur pour vos valeurs, parfois elles ont besoin d’être un peu dépoussiérées, d’être surtout appliquées différemment, allez toujours vers ce qu’il y a de plus grand, vers l’ouverture la plus grande, ne vous sentez pas menacé, il y a ce qui vous convient, il y a ce qui ne vous convient pas. Dans les deux cas regardez.

Vous respirez profondément, vous laissez maintenant l’énergie passer par votre tête votre couronne, elle va vous traverser c’est une lumière très légère qui passe par votre tête et qui va descendre en vous comme si elle  allait avec elle emmener, comme l’eau sur son chemin qui s’écoule et qui amène. Alors laissez partir avec cette lumière ce qui est de trop, ce qui n’a plus raison d’être, laissez faire simplement le mouvement, faites vous confiance, acceptez c’est un état d’être, cet état intérieur qui dit oui, qui dit oui, c’est possible je peux me transformer et j’accepte de me transformer. Je suis en accord avec cette transformation.

Vous respirez profondément et vous allez vous arrêter quelques instants sur votre assise, votre bassin, y faire circuler les fréquences, vos propres énergies dans un premier temps, là aussi amenez le mouvement dans ce qui peut être trop figé, trop rigide, toutes les appréhensions du futur, de l’avenir, leurs insécurités matérielles. Vous respirez profondément, tout ce qui fait que parfois, vous préférez rester seul au lieu d’aller vers l’autre ou d’accueillir l’autre. Tout ce qui fait que vous, vous retenez alors que l’élan serait d’aller voir ailleurs voir à côté, voir un peu plus loin, voir différemment et nous mettons avec vous-même vos fréquences en mouvement. Vous ressentez votre bassin, votre sacré, votre plexus et nous faisons tourner les énergies, nous les mettons en mouvement à l’intérieur de vous.

Vous respirez et là aussi vous acceptez de remettre en question ce qui est figé, d’interroger à nouveau peut-être certains fonctionnements, certaines pensées, regardez en face vos peurs, vos craintes, sont-elles justifiées, comment vous les maintenez en vie, comment vous les nourrissez. Vous respirez profondément. De ramener ce mouvement va vous permettre la confiance et d’oser, de pouvoir répondre à l’élan de votre être, à ses décisions intérieures pour que vous puissiez oser dans la matière, oser leur donner vie, aimez profondément ce qui vous résiste, aimez de tout votre cœur les êtres qui vous résistent. Et vous allez vivre la transformation, le changement, d’autres perspectives, aimez de tout votre être c’est là aussi amener les Oui, c’est-à-dire l’ouverture, c’est à dire tout ce qui est possible, tous les possibles. Et vous respirez profondément.

Et doucement nous continuons à descendre, nous allons nous arrêter dans vos racines, les racines celles qui sont juste à la limite de l’incarnation, la première partie de la racine celle qui est le plus proche de la surface de la terre, celle qui amène l’élan pour la réalisation, la force suffisante pour le mouvement, pour le pas à faire, la compréhension à acquérir, la transformation de la vision, c’est Gaïa. Vous respirez profondément, et nous amenons, nous amenons l’énergie de la Terre, l’énergie de Gaïa dans cette partie de vos racines, que vous puissiez bien ressentir sa force, sa présence à vos côtés.

Cet être qui à chaque instant de votre incarnation vous nourrit, vous permet d’être, d’être un être vivant, d’exprimer la vie en vous, vous allez prendre le temps de ressentir sa force. Les fréquences de Gaïa qui viennent en vous dans vos racines, à la base de vos pieds, c’est tout votre potentiel. Vous respirez profondément et lorsque vous doutez, lorsque il n’y a plus de mouvement, lorsque vous êtes arrêté face à une décision, à un obstacle, quelque chose de suffisamment important, pour vous stopper, que vous puissiez aller chercher dans cette réserve, que vous puissiez ressentir ce lien, là aussi c’est le réservoir des possibles, c’est le oui. Alors lorsque vous êtes complètement figé, bloqué allez dans vos pieds chercher le oui, le oui je peux, oui je suis, le oui je, à moi, les énergies de Gaïa qui me transmet la vie, qui me permet la vie, je suis en vie, je suis la VieVous respirez profondément.

 Ce sont des points très importants, ce sont des endroits, où nous, nous sommes arrêtés, pour vous permettre cette transformation, pour vous permettre aussi d’accueillir les fréquences autour de vous avec plus d’aisance, plus de facilité, que vous puissiez dans les prochains jours,  les prochaines semaines reprendre ces points avec vous-même, regarder là où vous en êtes dans votre gorge, où en est votre communication. Dans votre terre, inviter, servir, dialoguer avec cette expression de lumière de vous-même, dans votre assise, de ressentir la force intérieure, toutes vos capacités, ne plus laisser s’installer les résistances, la peur. Et puis la vie, la vie qui est là dans vos racines, la vie qui s’exprime en vous, ce lien le plus fort qu’il soit avec votre planète, avec tout ce qu’elle vous donne à chaque instant pour vous permettre l’existence. L’existence dans un corps physique et elle vous donne à chaque instant les solutions pour permettre la vie à ce corps physique. Allez chercher ce qui vous fait du bien.

 Vous respirez profondément et vous ressentez vos corps subtils, votre expansion, là aussi pas avec la tête, soyez à l’intérieur de vous et poussez les limites comme si vous poussiez votre aura devant vous, derrière vous, sur les côtés, en haut, en bas, allez le plus loin possible, repoussez les limites de ce que vous croyez, de ce que vous pensez, de ce qui se fait, de ce qui se dit, pour permettre ainsi chaque jour la nouveauté, d’expérimenter un être nouveau. Et vous étirez, vous expansez votre aura dans tous les sens, devant, derrière vous, sur les côtés, en haut, en bas, vous prenez votre place, celle qui vous revient, comme si cette boule de lumière qui vous entoure, qui vous protège, qui vous enveloppe pouvait s’éclairer, prendre la dimension que vous avez besoin. Vous respirez profondément.

   « Que vous puissiez dans cet état de bien être m’accueillir, que vous puissiez réaliser la grandeur de vos êtres, la transparence, que vous puissiez réaliser cela, l’emporter avec vous comme une sensation, comme un trésor et lorsque vous en avez besoin, faire revivre cette sensation en vous, Bien aimés, faire briller votre être, allez chercher, allez chercher, là où ça se trouve en vous cette étincelle, cette transparence, la pureté de votre être. Vous avez en vous, il vous faut parfois chercher où ça se trouve, les solutions, vous avez les informations qui vous sont données au fur et à mesure, pas toujours de la manière dont vous le souhaiteriez. Mais soyez à l’écoute de ce qu’il y a à entendre, soyez dans cette perspective que tout est possible, que vous pouvez vous renouveler, vous renouveler encore et encore, qu’il n’y a aucune limite à votre progression, à votre éveil, à l’expression de qui vous êtes. Que vous puissiez en avoir l’assurance, c’est ce qui va vous apporter la sécurité, c’est ce qui va vous réchauffer lorsque vous aurez froid, c’est ce qui va vous apporter la confiance lorsqu’il y aura à décider, à choisir, à vous engager. Alors Bien aimés, je  vous le  dit, soyez, soyez la lumière celle  celle que vous êtes, celle que vous réclamez, celle qui vous revient. Qu’il en soit ainsi. »

 Vous respirez profondément, nous allons terminer cette communication en transmettant à votre planète, en transmettant aux êtres dans les besoins cette lumière, celle qui est venue vous nourrir, vous traverser, vous équilibrer. Alors que nous puissions ensemble par vos cœurs  transmettre au plus grand nombre, à ceux qui accueilleront, ceux qui accepteront ces fréquences. Vous respirez profondément et vous laissez, vous laissez tout votre être donner, transmettre par vos cœurs, que ce soit à un lieu, que ce soit à d’autres êtres humains, à d’autres êtres vivants, laissez vos cœurs déverser cette lumière. Que vous puissiez prendre soin de vous, que vous puissiez trouver l’équilibre dans cette communication, dans ces échanges, dans votre partie subtile, dans votre partie incarnée plus dense, que vous arriviez à établir cette paix. Oui, c’est ce que nous vous souhaitons.

 Vous respirez profondément et vous laissez vos cœurs transmettre la lumière, puis doucement nous allons commencer à vous faire revenir un peu plus présent dans votre corps physique, à modifier la vibration. Vous revenez petit à petit, ici et maintenant dans votre corps, les uns avec les autres, reprenez votre place et vous ramenez avec vous cette lumière, source de conscience que vous allez faire vivre en vous dans les prochains jours, les prochaines semaines pour réaliser votre transformation et vous préparer à mettre en œuvre ce qui va émerger de cette phase de repos, de cette phase de repli, de cette phase où vous avez fait le point avec vous-même, avec votre vie, avec vos aspirations. Vous respirez profondément et vous revenez, ici et maintenant.

 Nous vous souhaitons le meilleur, nous vous souhaitons de bons moments avec vos proches, de nouvelles expériences pour avoir l’occasion d’expérimenter la nouveauté en vous. Qu’il en soit ainsi. »

Vous pouvez reproduire ces textes et en donner copies aux conditions suivantes: Qu’ils ne soient pas coupés et qu’il n’y ait aucune modification de contenu. Que vous fassiez référence à notre site www.eveiletbienetre.com


Vous Aimez cet article ? Merci de le partager sur les réseaux sociaux :
Share
Share